Politique

Législatives en Sarthe : le Parti Socialiste résiste à la vague « En Marche »

Par Bertrand Hochet, France Bleu Maine lundi 19 juin 2017 à 12:41

Stéphane Le Foll et Marietta Karamanli, les deux députés socialistes sarthois ont eu confirmation de leur élection ce dimanche en préfecture du Mans
Stéphane Le Foll et Marietta Karamanli, les deux députés socialistes sarthois ont eu confirmation de leur élection ce dimanche en préfecture du Mans © Maxppp - Philippe Cherel

Avec l’Ardèche, la Sarthe est le seul département à désigner deux députés socialistes. Marietta Karamanli est réélue pour un troisième mandat et Stéphane Le Foll, qui n’avait pas de candidat LREM face à lui, s’impose nettement face à son concurrent Les Républicains

Elle a eu chaud. Au soir du premier tour, Marietta Karamanli, députée socialiste de la deuxième circonscription de la Sarthe (Le Mans -Bouloire) était distancée par Aurélie Pérot, candidate de La République en Marche. Un petit écart : 600 voix, certes mais suffisant pour faire douter celle qui est aussi conseillère municipale au Mans. Finalement, Marietta Karamanli s’impose très nettement avec 61,88%. Elle double son score du premier tour en nombre de voix. Invitée de France Bleu Maine ce lundi matin, elle explique cette victoire et cette progression pendant l’entre deux tours par son travail de terrain ces dix dernières années. « Présente, investie, à l’écoute », résume la députée, « à la fois à la ville et à la campagne ».

Majorité ou opposition ?

Marietta Karamanli adopte une position d’équilibriste. « Je suis socialiste, je n’ai pas eu peur de présenter mon étiquette », rappelle l’élue. Qui poursuit : « il y a de bonnes idées à prendre partout. Je serai dans une position constructive comme auparavant. Je resterai fidèle à moi-même, à mes convictions ». Et ce n’est pas le fait de siéger dans un groupe réduit à une trentaine de députés socialistes qui changera la donne, explique Marietta Karamanli. L’ancien ministre de l’agriculture et ancien porte-parole du gouvernement Stéphane Le Foll adopte sensiblement la même position mais l’exprime avec des mots différents. « Je serai constructif et vigilant », a dit ce matin le député de la quatrième circonscription de la Sarthe au micro de France Inter. L’élu rappelle : « sur mon affiche (de campagne pour les législatives, ndlr), j’ai indiqué Parti Socialiste pour rester cohérent ». Stéphane Le Foll qui n’avait pas de candidat de La République En Marche face à lui l’a emporté avec 55 % des voix contre le maire d’Etival-les-Le-Mans, Emmanuel Franco.

Marietta Karamanli : objectif mairie du Mans ?

La députée réélue de la deuxième circonscription ne tire pas un trait sur une éventuelle candidature à la mairie du Mans. « Aucune hypothèse n’est exclue », a-t-elle dit, ce lundi matin sur France Bleu Maine. « Quel que soit l’avenir, on ne peut pas composer avec la seule volonté de quelqu’un mais avec les Manceaux », prévient-elle. L’élue assure : « je suis prête et bien préparée ».