Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Législatives en Sarthe : Stéphane Le Foll lance sa campagne

vendredi 3 mars 2017 à 21:46 Par Bertrand Hochet, France Bleu Maine

Le porte-parole du gouvernement et Ministre de l’agriculture confirme sa candidature dans la quatrième circonscription. Il va tenter de conserver le siège de député remporté en 2012 mais qu’il n’a jamais occupé pour cause d’activité ministérielle.

Stéphane Le Foll a rendu hommage à sa suppléante Sylvie Tolmont
Stéphane Le Foll a rendu hommage à sa suppléante Sylvie Tolmont © Radio France - Bertrand Hochet

« Une réunion entre amis », un « petit événement entre nous ». Stéphane Le Foll refuse de solenniser l’événement. Devant soixante-dix fidèles réunis ce vendredi soir à Allonnes, le porte-parole du gouvernement et Ministre de l’agriculture a lancé sa campagne pour les élections législatives de juin prochain. Objectif affiché : « être encore sortant la prochaine fois ». Dans son discours, Stéphane Le Foll s’est posé en défenseur du bilan de François Hollande : « il est temps de dire que ce que nous avons fait n’était pas si mal ». Il s’est attristé des divisions de la gauche : « on n’arrive pas à les surmonter malgré le contexte ». Celui qui s’affiche comme « le gars du pays » s’en est pris à François Fillon : « on peut se défendre mais pas en attaquant l’institution judiciaire ». Mais il n’a pas une seule fois prononcé le nom de Benoit Hamon, candidat du Parti Socialiste pour la présidentielle, désigné par la primaire du mois de janvier.

À nouveau un duo avec Sylvie Tolmont

Comme lors du dernier scrutin législatif, en 2012, c’est Sylvie Tolmont qui est désignée comme suppléante potentielle. L’élue de Fay a occupé le poste de députée ces cinq dernières années, à la place de Stéphane Le Foll, ce dernier ayant été ministre pendant tout le quinquennat de François Hollande.

Les militants socialistes présents ce vendredi soir à Allonnes ont également découvert un bref clip de campagne (23 secondes) dans lequel Stéphane Le Foll apparaît tour à tour faisant du vélo, montrant un poussin dans sa main ou portant un béret. Avec ce slogan « proche de vous ». La députée François Dubois a assisté à ce lancement de campagne. De même que le Sénateur-maire du Mans, Jean-Claude Boulard.

Et la mairie du Mans ?

Cette déclaration de candidature aux législatives signifie-t-elle que Stéphane Le Foll n’aspire pas à être maire du Mans ? « Actuellement, le maire est Jean-Claude Boulard », répond le porte-parole du gouvernement. « Les élections municipales ont lieu en 2020. Je n’ai pas à sauter les étapes ».

Environ 70 militants socialistes ont assisté ce vendredi au lancement de la campagne de Stéphane Le Foll pour les législatives de juin  - Radio France
Environ 70 militants socialistes ont assisté ce vendredi au lancement de la campagne de Stéphane Le Foll pour les législatives de juin © Radio France - Bertrand Hochet