Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique DOSSIER : Les élections législatives avec France Bleu Besançon

Législatives (25) : Eric Alauzet, candidat investi par le PS et EELV dit être dans une "logique sans étiquette"

vendredi 19 mai 2017 à 10:36 Par Naïs Esteves, France Bleu Besançon

Le député écologiste sortant et candidat aux législatives dans le deuxième circonscription du Doubs, Eric Alauzet, se présente "sans étiquette", malgré son investiture par le Parti socialiste. S'il est élu, il siégera dans le groupe de la majorité présidentielle, sans avoir la bannière En Marche !

Eric Alauzet, député sortant et candidat aux législatives dans la deuxième circonscription du Doubs.
Eric Alauzet, député sortant et candidat aux législatives dans la deuxième circonscription du Doubs. © Maxppp - Ludovic Laude

Besançon, France

Eric Alauzet est-il toujours adhérent à Europe Ecologie Les Verts ? "C'est compliqué, répond le député sortant dans la deuxième circonscription du Doubs. J'essai de me projeter dans l'avenir dans une période où tout le monde chercher à cliver. Il faut être 100% d'un côté et 0% de l'autre. C'est très difficile, c'est mon pari. En tout cas ma marque, c'est l'écologie et ça le restera mais je ferai tout pour faire réussir ce gouvernement".

Dans un communiqué, le député sortant de la deuxième circonscription du Doubs a remercié "chaleureusement le mouvement "La République en marche" pour le soutien qu'il a apporté" à sa candidature. Mais sans s'afficher En Marche ! : "Non, je ne suis pas En Marche ! Je suis un candidat d'ouverture. c'est pour ça que j'ai essayé ... finalement ... un peu dans une logique sans étiquette , de rassembler l'ensemble du camp des écologistes, de la gauche, du progrès."

Le candidat "majorité présidentielle" dans "une logique sans étiquette"

"Sans étiquette", comme sur ses documents de campagne distribué depuis des semaines dans les boîtes aux lettres des habitants de la deuxième circonscription du Doubs : "Dans mes prochains documents, je serai "majorité présidentielle". Voilà la bannière sous laquelle je souhaite me présenter", explique Eric Alauzet, le candidat écologiste investi par le PS dès février 2017.

Faire avancer le pays, la majorité, le président de la République, son gouvernement.

Si le député sortant est réélu, il a bien l'intention de siéger dans le groupe de la majorité présidentielle : "Absolument, j'ai bien l'intention avec quelques amis écologistes de créer à l'intérieur de cette majorité un pôle écologiste qui viendra en relais à Nicolas Hulot (ministre de la Transition écologique et solidaire) qui pourra contribuer à faire avancer le pays, la majorité, le président de la République, son gouvernement sur ces questions cruciales aujourd'hui". Nicolas Hulot, sans étiquette politique nommé au gouvernement d'un homme de droite, Edouard Philippe. "Tout ça est très mouvant, explique Eric Alauzet. La vérité d'un jour n'est pas celle du lendemain. Il faut aujourd'hui beaucoup de retenue, de réserve au vu de ce qui est en train de se passer. Personne ne pouvait dire ce qu'il allait se passer".