Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique
Dossier : Les élections législatives avec France Bleu Saint-Étienne Loire

Législatives : face au score du candidat LREM dans la 2e circonscription, la France Insoumise ne perd pas espoir

-
Par , France Bleu Saint-Étienne Loire

Dans la Loire, six candidats La République En Marche sont arrivés en tête au premier tour. Pas question pour les seconds de baisser les bras. Au contraire, cette semaine, ils mettent les bouchées doubles. Avec les candidats de la France Insoumise dans la deuxième circonscription de la Loire.

Les militants de la France Insoumise en plein collage au lendemain du premier tour
Les militants de la France Insoumise en plein collage au lendemain du premier tour © Radio France - Mahauld Becker-Granier

Saint-Étienne, France

Scores écrasants au premier tour, les candidats La République En Marche (LREM) dans la Loire ont une longueur d'avance sur leurs adversaires. Pourtant, pas question de baisser les bras. Jusqu'à vendredi soir, ils vont faire campagne nuit et jour et jouer leur va-tout.

Lundi matin, lendemain du premier tour, les militants de la France Insoumise sont dans les rues de la Cotonne pour une séance de collage. Pas question de perdre une seconde pour eux : leur candidate, Andrée Taurinya (enseignante) s'est qualifiée avec un peu plus de 15% des suffrages, mais beaucoup de retard sur le second.

Dans la deuxième circonscription, où Jean-Michel Mis (La République en Marche) est arrivé en tête avec 38% des voix, 56% des inscrits se sont abstenus. C'est bien plus que dans l'ensemble de la commune stéphanoise.

Reportage avec les militants Insoumis en plein collage

Le directeur de campagne d'Andrée Taurinya en plein collage - Radio France
Le directeur de campagne d'Andrée Taurinya en plein collage © Radio France - Mahauld Becker-Granier

La France Insoumise mise sur les abstentionnistes du premier tour

Pour la candidate de la France Insoumise, rien n'est joué. D'abord cette campagne a vocation à jouer un rôle "d'éducation populaire", pas question donc d'arrêter avant la fin, mais surtout, "il ne faut pas laisser une majorité absolue à l'Assemblée" (Athmane Dahmani, directeur de campagne).

Pour la candidate, il faut mobiliser les abstentionnistes. En effet, dans cette même circonscription, la deuxième de la Loire, 9000 électeurs avaient voté en faveur de Jean-Luc Mélenchon au premier tour de la présidentielle. Cette fois, ils n'ont été que 3000 à se déplacer pour la France Insoumise.

Andrée Taurinya, candidate la France Insoumise dans la deuxième circonscription

"Il y a des gens qui ne se sont pas mobilisés pour cette élection. Pourtant c'est un enjeu primordial. Il est encore temps de faire barrage à la politique de Macron."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu