Élections DOSSIER : Les élections législatives avec France Bleu Gironde

Législatives : François Baroin aux côtés d'Alain Juppé pour lancer la campagne en Gironde

Par Romain Dézèque, France Bleu Gironde et France Bleu jeudi 18 mai 2017 à 17:18

François Baroin et Alain Juppé entourés par Nicolas Florian (à gauche) et Yves Foulon (à droite), candidats aux législatives
François Baroin et Alain Juppé entourés par Nicolas Florian (à gauche) et Yves Foulon (à droite), candidats aux législatives © Radio France - Romain Dézèque

Le chef de file des Républicains pour les élections législatives, François Baroin, s'est rendu à Pessac aux côtés du maire de Bordeaux pour lancer la campagne et présenter les douze candidats investis par Les Républicains et l'UDI. Une union nécessaire pour contrer En Marche!

La présentation des douze candidats LR-UDI investis en Gironde fut succincte, l'essentiel était ailleurs : montrer que François Baroin et Alain Juppé marchaient ensemble pour cette campagne. Les deux hommes, qui ne s'apprécient guère, ont mis de côté leurs divergences pour promouvoir l'étiquette LR-UDI au centre-ville de Pessac. Lors d'une conférence de presse organisée après la (très rapide) visite d'un espace de co-working, François Baroin a fait le job et chanté les louanges du maire de Bordeaux. "Merci Alain... merci à toi mon cher Alain pour ton accueil, ta présence. Je veux ici, sur tes terres, te dire toute mon estime, mon amitié et ma reconnaissance. L'engagement qui est le tien est extrêmement précieux pour ce combat qui est difficile. L'appui que tu donnes aux candidats ici est probablement décisif."

Il y a des personnalités de qualité dans ce gouvernement. — Alain Juppé, maire de Bordeaux

Pas sûr pour autant que le leader de la droite pour cette nouvelle campagne électorale ait apprécié les propos d'Alain Juppé. Car le maire de Bordeaux, muet jusqu'alors, a été très clément envers la composition du nouveau gouvernement de son protégé, Édouard Philippe. "Il y a des personnalités de qualité, certaines sont issues de nos rangs. C'est un choix personnel qu'elles ont fait. Pour ma part, je les respecte." Et de faire comprendre à son voisin que sa ligne politique aurait dû être adoptée depuis bien longtemps : "Je suis totalement engagé en soutien à nos candidats. Ces élections législatives il faut les gagner. Et les gagner sur la base de notre projet. Ce projet a été revu récemment et je dois dire que pour l'essentiel il me convient tout à fait. J'y retrouve beaucoup de mes idées." À une question évoquant leurs différends, Alain Juppé a botté en touche : "Parler de réconciliation supposerait l'existence d'une brouille..."

Le rapprochement entre les deux hommes n'ira sans doute pas au-delà des élections législatives. Après, tout dépendra des résultats de ces élections. Le maire de Bordeaux l'a rappelé, il ne sera pas dans "l'opposition systématique".