Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique DOSSIER : Les élections législatives avec France Bleu Picardie

Législatives 2017 : Jean-Marie Le Pen à Rivery pour soutenir les nationalistes

dimanche 26 mars 2017 à 8:56 Par Rosalie Lafarge et Elodie Touchais, France Bleu Picardie

Jean-Marie Le Pen était à Rivery, dans la Somme, ce samedi pour un "déjeuner patriotique" à l'initiative du Parti de la France. Ce mouvement nationaliste présente cinq candidats aux législatives dans le département : ils bénéficieront du soutien du président d'honneur du FN.

Jean-Marie Le Pen à Rivery aux côtés du Parti de la France
Jean-Marie Le Pen à Rivery aux côtés du Parti de la France © Radio France - Elodie Touchais

Rivery, France

Trois femmes et deux hommes porteront les couleurs de la droite nationaliste aux élections législatives dans la Somme au mois de juin. Jean-Marie Le Pen, le président d'honneur du Front National, est venu en personne ce samedi à Rivery pour les soutenir officiellement. Il a partagé un "déjeuner patriotique" avec près de 200 militants au restaurant du magasin Motoland.

Les noms de ces cinq candidats, un dans chaque circonscription du département, n'ont pas été dévoilés, mais ils seront issus de l'alliance du mouvement catholique Civitas et du Parti de la France. Et ils bénéficieront du label "Comité Jeanne", un mouvement lancé par Jean-Marie Le Pen. Le visage du président d'honneur du Front National apparaîtra sur les bulletins de campagne des candidats nationalistes.

Le label Comité Jeanne, un "repère de valeurs"

Jean-Marie Le Pen l'assure, ce label "Comité Jeanne" sera un "repère de valeurs" pour les électeurs. "L'électeur saura que celui qui est soutenu par le Comité Jeanne aura le soutien de Jean-Marie Le Pen et de ses amis", précise le président d'honneur du FN. "J'ai une faiblesse, je n'ai pas changé d'idées, poursuit Jean-Marie Le Pen, je reste attaché aux idées fondamentales du courant national".

"Je crois de mon devoir d'annoncer aux Français que des épreuves les attendent" - Jean-Marie Le Pen

"Les gens se rendent compte que le discours que nous tenions, et qui était dénoncé comme extrémiste, était en fait un discours lucide et courageux (...). Je crois de mon devoir d'annoncer aux Français que des épreuves les attendent et qu'il est nécessaire de resserrer les rangs. Je ne vais pas contredire ma réputation de lanceur d'alerte car je sais que les vérités sont bonnes à dire, difficiles à entendre, et toujours très coûteuses pour celui qui les exprime" ajoute encore le fondateur du FN, en référence à la "submersion migratoire" qu'il considère toujours comme le fléau de la France.

"Je crois de mon devoir d'annoncer aux Français les épreuves qui les attendent" - Jean-Marie Le Pen à Rivery

Le Parti de la France ravi du soutien de Jean-Marie Le Pen

Ce soutien est en tout cas important pour le Parti de la France d'après son secrétaire général. "Nous souhaitons l'union de la droite nationale que Jean-Marie Le Pen était toujours parvenu à faire quand il était président du Front National", explique Thomas Joly.

"Par l'intermédiaire de ces candidatures communes aux législatives, nous voulons retrouver l'unité nationale, poursuit-il, parce que, malheureusement, la direction du FN aujourd'hui n'est pas capable de rassembler sa propre famille politique et nous le regrettons, car si nous sommes actuellement à l'extérieur du FN, ce n'est pas de notre fait, ni de celui de Jean-Marie Le Pen qui a lui même subi les foudres de l'exclusion avant d'être réintégré par voie de justice".

Quand Jean-Marie Le Pen défend François Fillon

Dans son discours à la presse ce samedi, Jean-Marie Le Pen a également dénoncé "l'acharnement" dont serait victime François Fillon, candidat de la droite à la présidentielle. Un "adversaire politique dont on ne peut pas chaque jour mettre en cause la largeur des chaussures, le bracelet de sa femme ou le poids de son alliance, cela devient ridicule" a lancé l'homme politique aux journalistes.