Politique DOSSIER : Les élections législatives avec France Bleu Cotentin

Législatives : la fin de l'ère Cazeneuve dans la Manche

Par Frédérick Thiébot, France Bleu Cotentin lundi 19 juin 2017 à 17:39

Bernard Cazeneuve lors de son premier déplacement à Cherbourg en tant que Premier ministre en décembre 2016.
Bernard Cazeneuve lors de son premier déplacement à Cherbourg en tant que Premier ministre en décembre 2016. © Radio France - Anthony Raimbault

Ce second tour des législatives marque la fin de ce qu'on peut appeler l'ère Cazeneuve dans la Manche. Bernard Cazeneuve, ancien député et ex-Premier ministre, n'a pas réussi à faire élire son successeur PS désigné dans la 4e circonscription de la Manche (il a été éliminé dès le premier tour).

Dans la Manche et en particulier dans le nord-Cotentin, ce second tour des élections législatives marque la fin d'une ère politique. D'abord parce que la 4e circonscription de Cherbourg qui est confiée à la Macroniste Sonia Krimi était à gauche depuis 1973 (sauf pendant deux mandats, celui du centriste Yves Bonnet de 92 à 97 et de l'UMP Jean Lemière de 2002 à 2007). Et puis c'est une circonscription qui a été marquée pendant 20 ans par l'omniprésence de Bernard Cazeneuve.

L'homme incontournable

L'ancien Premier ministre y a occupé toutes les fonctions électorales locales. Il a été conseiller général, maire, président de la communauté urbaine, conseiller régional et donc député. Cumulant régulièrement plusieurs mandats, il était l'homme incontournable de ce nord Cotentin et plus encore sur les cinq ans du quinquennat de François Hollande où il a été au gouvernement.

Quel candidat aux sénatoriales ?

Mais l'influence de l'ancien Premier ministre ne semble plus suffire dans ce nord Cotentin. La présence de Bernard Cazeneuve à deux meetings et comme président du comité de soutien d'Arnaud Catherine n'a pas empêché l'élimination, dès le premier tour des législatives, du numéro un socialiste de la Manche. Le PS a déjà un nouveau défi : trouver le candidat aux sénatoriales de septembre prochain qui conservera le siège occupé depuis 16 ans par Jean-Pierre Godefroy. Bernard Cazeneuve annonce ce lundi qu'il n'est pas candidat.