Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique DOSSIER : Les élections législatives avec France Bleu Champagne-Ardenne

Législatives : La République en Marche investit ses premiers candidats dans la Marne et les Ardennes

jeudi 11 mai 2017 à 18:36 - Mis à jour le jeudi 11 mai 2017 à 19:32 Par Aurélie Jacquand, France Bleu Champagne-Ardenne

Le mouvement d'Emmanuel Macron a présenté ce jeudi ses premiers candidats pour les élections législatives des 11 et 18 juin prochain. On connaît pour le moment deux noms dans la Marne et deux dans les Ardennes. Après quelques couacs mystérieux...

Emmanuel Macron
Emmanuel Macron © Radio France -

Le mouvement a reçu plus de 20 000 dossiers, 1 700 personnes ont été auditionnées et 428 premiers candidats ont été investis par "la République en marche" en vue des élections législatives des 11 et 18 juin prochain. Comme l'avait annoncé Emmanuel Macron pendant sa campagne, ce sont pour la plupart (52%) des personnes de la société civile, souvent méconnues, qui représenteront son mouvement. 214 hommes et 214 femmes, une parité parfaite.

Deux premiers candidats dans la Marne

  • Eric Girardin, le vice-président du Champagne-Chalons-Reims Basket, sera lui candidat dans la 3e circonscription, où le sortant Philippe Martin ne se représente pas.
  • Un viticulteur, Bertrand Trepo, sera lui candidat dans la 5ème où il aura notamment face à lui le sortant Charles de Courson.
  • Pour la 4e, le nom du candidat n'est pas encore connu, mais il ne fait aucun doute que le maire de Saint-Menehould, Bertrand Courrot, sera investi. C'est en revanche beaucoup plus indécis pour la 1ère circonscription.
  • Une troisième candidate était bien présenté dans la 2e circonscription. Il s'agissait de Claire Verget-Garnier mais son nom a disparu en fin d'après-midi...

Trois puis deux candidats dans les Ardennes

  • Dans la 1ère circonscription, Jean-Pierre Morali est un marcheur de la première heure. Il dirige le mouvement d'Emmanuel Macron dans le département depuis sa création.
  • Mario Iglesias, le maire de Fumay, est lui investi dans la 2e circonscription.
  • Enfin dans la 3e, Christelle Vorillon, une Sedanaise elle aussi issue de la société civile et qui n'avait jusque là jamais fait de politique, a été désignée mais elle aussi a disparu vers 19h30. Elle n'était plus candidate et son nom avait disparu des listes.

Il reste encore plus de 150 circonscriptions à pourvoir, elles le seront d'ici le 19 mai, date de la clôture de dépôt des candidatures. Tous les candidats de La République en Marche déjà investis se retrouveront ce samedi au musée du Quai Branly à Paris pour un séminaire en vue des élections.