Politique DOSSIER : Les élections législatives avec France Bleu Breizh Izel

Législatives : les nouveaux députés du Morbihan sont tous de la République en Marche

Par Soisic Pellet, France Bleu Breizh Izel dimanche 18 juin 2017 à 23:38

De nouveaux députés en Marche dans le Morbihan
De nouveaux députés en Marche dans le Morbihan - Captures d'écran

Le Morbihan ne fait pas exception à la vague nationale : tous les députés élus au soir de ce second tour sont issus de la République en Marche ou affilié. Paul Molac, rallié lui aussi au parti du président de la République, avait été élu dès dimanche dernier à Ploërmel avec 54% des voix.

100% République en Marche : comme son voisin finistérien, le Morbihan se retrouve au soir de ce second tour avec tous ses députés affiliés au parti de la République en Marche.

A Lorient, la large victoire de Gwendal Rouillard

L'ancien socialiste, et donc nouveau marcheur, Gwendal Rouillard est largement élu dans la 5ème circonscription du département. Il obtient 63,11% des suffrages face à l'insoumis Alexandre Scheuer. Lui récolte 36,89% des voix.

Une autre insoumise battue dans le département, c'est Marie-Madeleine Doré-Lucas. Elle est battue dans la 3ème circonscription, à Pontivy, par Nicole Le Peih, de la République en Marche. La nouvelle députée est élue avec plus de 66% des suffrages.

La droite battue

Dans les trois autres circonscriptions morbihannaises, les partis de la droite, les Républicains et UDI, sont battus par la République en Marche.

C'est le cas à Vannes, où Hervé Pellois remporte largement le siège de la première circonscription du département avec plus de 64% des voix. Il bat ainsi la Républicaine Christine Penhouet.

Tout comme à Hennebont, 6ème circonscription : Jean-Michel Jacques est élu député avec 54,72% des suffrages face à Gwenn Le Nay, de l'UDI (Union des Démocrates et Indépendants). Cette dernière obtient 45,28% des voix.

A Auray, c'est Jimmy Pahun qui l'emporte. Pas investi par la République en Marche, il se revendique cependant du parti de la majorité présidentielle. Il est élu avec 51,06% contre Philippe le Ray, des Républicains.

Un député déjà élu dès le premier tour

Pas de résultats dans la dernière circonscription, la 4ème du département et pour cause : Paul Molac avait d'ores et déjà été élu dimanche dernier, au soir du premier tour, avec 54% des suffrages.