Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Législatives Loiret (1ère circonscription) : "Mon premier adversaire, c'est le FN" explique le PS Olivier Jouin

jeudi 2 mars 2017 à 5:30 Par François Guéroult, France Bleu Orléans

Olivier Jouin, candidat PS aux législatives dans la 1ère circonscription du Loiret, Orléans-Sud, lance officiellement sa campagne. Conseiller municipal d'opposition à Cléry St André, il veut placer sa candidature sous le signe du combat contre le Front National.

"Le FN porte une idéologie de régression par rapport à ce qu'est la France" (Olivier Jouin)
"Le FN porte une idéologie de régression par rapport à ce qu'est la France" (Olivier Jouin) © Radio France - François Guéroult

Orléans, France

Jusqu'ici Olivier Jouin était connu pour son engagement associatif - en tant que créateur du son et lumière Cléry St André - mais aussi pour ses activités professionnelles - il a été notamment directeur d'Orléans Technopole qui accompagne les créateurs d'entreprise, puis directeur général adjoint des services du conseil régional du Centre ; il dirige actuellement le groupement d'intérêt public RECIA, centre de ressource sur le numérique. Ce n'est qu'en 2011 qu'il a pris sa carte au parti socialiste. A 53 ans, le voilà candidat aux législatives dans la 1ère circonscription. Avec comme adversaire principal, estime-t-il, le Front National, même si le parti d'extrême-droite n'a pas encore désigné officiellement son candidat.

Olivier Jouin, conseiller municipal PS de Cléry St André, lance sa campagne pour les législatives.

Une gauche qui réinvente des imaginaires, voire des utopies, c'est aussi le credo de Benoît Hamon - pour qui Olivier Jouin n'a pas voté lors de la primaire de la gauche (il préférait Vincent Peillon puis Manuel Valls), mais qu'il soutient "naturellement" pour l'élection présidentielle...

Olivier Jouin a choisi comme suppléante Margaret Missimilly-Beraho, professeur au lycée Paul-Gauguin à la Source, 45 ans, elle habite à Orléans dans le quartier St Marceau.

C'est le maire d'Orléans LR Olivier Carré qui est l'actuel député dans cette 1ère circonscription, il ne se représente pas. Le parti Les Républicains a investi Charles-Eric Lemaignen, l'actuel président d'Orléans métropole, mais Thierry Cousin, le maire LR de St Pryvé St Mesmin, veut se présenter en candidat dissident. Le communiste Michel Ricoud est également sur les rangs, il lance sa campagne officiellement jeudi 2 mars. Olivier Jouin espère encore un accord avec Europe Ecologie Les Verts.