Politique

VIDÉOS - Législatives : Manuel Valls annonce sa victoire dans l'Essonne, son adversaire va déposer un recours

Par Thibaut Lehut, France Bleu Paris Région et France Bleu dimanche 18 juin 2017 à 23:15 Mis à jour le dimanche 18 juin 2017 à 23:36

Manuel Valls a annoncé lui-même sa victoire, dimanche soir.
Manuel Valls a annoncé lui-même sa victoire, dimanche soir. - Capture d'écran BFMTV

Manuel Valls a annoncé sa victoire dans la 1ère circonscription de l'Essonne, dimanche soir. Un résultat contesté par son adversaire, la candidate France Insoumise Farida Amrani, qui a annoncé le dépôt d'un recours.

Manuel Valls a lui-même annoncé sa victoire dans la 1ère circonscription de l'Essonne (50,30%), dimanche soir. Seules 139 voix le séparent de son adversaire, la candidate de France Insoumise Farida Amrani. Cette dernière conteste les résultats et annonce qu'elle va déposer un recours.

"Les résultats ont été donnés commune par commune et, avec la prudence qui s'impose, ce soir je suis élu avec 50,30% des voix, et pour être précis avec 139 voix d'avance", avait annoncé Manuel Valls à la mairie d'Evry. Une courte allocution effectuée devant la presse et le public présent, perturbée par des opposants qui scandaient "Annulez, annulez". Ces derniers ont été évacués de la mairie par la police.

Farida Amrani dit avoir "constaté des irrégularités"

Quelques minutes plus tard, Farida Amrani s'est elle aussi adressée à la presse. "Pour nous, il est difficile de constater la victoire de l'ex-Premier ministre. Donc nous, on la revendique aussi et on fait un recours très rapidement", a annoncé la candidate du mouvement de Jean-Luc Mélenchon. "En tant que candidate, j'ai constaté des irrégularités sur certains bureaux, et notamment un", a-t-elle précisé.

Sur Twitter, la directrice de la communication du leader de La France insoumise Jean-Luc Mélenchon, Sophia Chirikou, a écrit : "Cet homme est un tricheur ! Recompter dans sa mairie et passer à 100 voix !"

Après cet incident, les journalistes présents sur place ont raconté que la mairie d'Évry avait été temporairement interdite au public, ainsi qu'à la presse, le temps de recompter les bulletins. L'accès a été de nouveau permis quelques minutes plus tard.

Les résultats du second tour des législatives, commune par commune