Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique
Dossier : Les élections législatives en Moselle avec France Bleu Lorraine Nord

Législatives : revivez le débat entre F. Philippot (FN) et C. Arend (REM) pour la 6e circonscription de Moselle

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Lorraine Nord

Revivez le seul débat d'entre deux tours entre Florian Philippot (FN), arrivé en tête au 1er tour des élections législatives (23,79%) et Christophe Arend (REM, 22,01%) pour la 6e circonscription de Moselle.

Florian Philippot vice-président du Front national  arrivé en tête (23,79%), débattra en direct avec Christophe Arend,  investi par la République en marche, qui a obtenu 22,01% au 1er tour.
Florian Philippot vice-président du Front national arrivé en tête (23,79%), débattra en direct avec Christophe Arend, investi par la République en marche, qui a obtenu 22,01% au 1er tour. © Radio France

Metz, France

Revivez le débat organisé par France Bleu Lorraine, en partenariat avec le Républicain Lorrain sur la 6e circonscription de Moselle entre Florian Philippot vice-président du Front national, arrivé en tête au premier tour des élections législatives (23,79%) et Christophe Arend, dentiste, conseiller municipal à Petite-Rosselle, investi par la République en marche, qui a obtenu 22,01% des voix dimanche.

Lire aussi - Florian Philippot (FN) en tête à Forbach mais talonné par En Marche

Autour de Cécile Soulé, rédactrice en chef adjointe de France Bleu Lorraine et de Stéphane Mazzucotelli, journaliste au Républicain Lorrain, Florian Philippot et Christophe Arend ont débattu pendant une heure, expliquant leur programme dans cette circonscription frontalière, populaire, marquée par l’après mine avec le taux de chômage le plus élevé du département de la Moselle. Une 6e circonscription où l’abstention a atteint des sommets (62,53%) : deux électeurs sur trois ne sont pas allés voter dimanche 11 juin.

Les résultats au premier tour des élections législatives dans la sixième circonscription de Moselle. - Radio France
Les résultats au premier tour des élections législatives dans la sixième circonscription de Moselle. © Radio France

Deux candidats aux idées, au style et au parcours très différents

Florian Philippot, vice-président du Front national, 35 ans, ancien de l'Ena et d'HEC, omniprésent dans les médias nationaux, a pris une place centrale au Front national depuis 5-6 ans. Candidat malheureux aux précédentes législatives il y a 5 ans et aux dernières municipales à Forbach, il espère bien l'emporter dimanche prochain, en misant sur les très bons scores du FN dans la circonscription et sur sa popularité.

"Le programme de M. Macron est terrible: remise en cause du régime minier, remise en cause peut-être du droit local, augmentation de la CSG, loi Travail. Il faut des voix différentes à l'Assemblée nationale pour s'opposer à ça et pour proposer autre chose"- F. Philippot

Florian Philippot invité de France Bleu Lorraine dénonce le programme d'En Marche

Face à lui, un quasi inconnu en politique. Le candidat d'En Marche Christophe Arend était jusqu'à présent seulement conseiller municipal à Petite-Roselle. Ce dentiste de 41 ans a mis un peu son métier entre parenthèses tout récemment pour se lancer dans l'aventure politique aux côtés d'Emmanuel Macron. Animateur local du mouvement, il a failli ne pas être investi pour ces législatives, mais le QG macroniste a finalement tranché en sa faveur au dernier moment. Plutôt réservé, il mise sur la dynamique En Marche et son ancrage local pour l'emporter face au bras droit de Marine Le Pen.

"Emmanuel Macron s'est très clairement exprimé à Hombourg-Haut l'année dernière sur le maintien du régime spécial des mineurs, qui de toute manière a été acté par le Pacte charbonnier jusqu'à la dernière veuve"- C. Arend

Christophe Arend invité de France Bleu Lorraine souhaite un vote d'adhésion, pas un vote utile

Choix de la station

France Bleu