Politique

Législatives à Bordeaux : Vincent Feltesse renonce à toute candidature

Par Yves Maugue, France Bleu Gironde lundi 7 novembre 2016 à 9:02

Vincent Feltesse ne sera pas candidat aux législatives.
Vincent Feltesse ne sera pas candidat aux législatives. - © Maxppp

Ses ambitions pour une éventuelle succession de Noël Mamère aux prochaines législatives avaient mis le feu au Parti Socialiste en Gironde. Le feuilleton est désormais terminé. Vincent Feltesse annonce sur son blog qu'il ne sera pas candidat en juin prochain.

La voie est donc désormais tracée pour Naïma Charaï, la suppléante PS de Noël Mamère depuis dix ans sur la troisième circonscription de la Gironde. La semaine passée déjà, la direction nationale du Parti Socialiste avait "dégelé" la circonscription qui rassemble Bègles, Talence, Villenave-d'Ornon et le sud de Bordeaux, laissant aux militants locaux le soin de se prononcer sur leur candidat pour les élections législatives des 11 et 18 juin prochains. Aujourd'hui, c'est Vincent Feltesse lui-même qui met un terme au suspense. Le conseiller de François Hollande à l'Elysée, ancien candidat malheureux face à Alain Juppé aux élections municipales de 2014, annonce sur son blog qu'il renonce à toute candidature aux prochaines législatives.

Mon objectif était de définir la meilleure stratégie. Pour Bordeaux. Pour les autres villes de la métropole. Pour les législatives et aussi pour les municipales. Malgré le tumulte et les cris, j’ai pris cette décision de manière déterminée et sereine.

Vincent Feltesse ne postule plus sur la troisième circonscription. Et n'est pas non plus intéressé par la septième,, à Pessac, celle détenue jusqu'à présent par Alain Rousset qui sera touché en juin par le cumul des mandats et qui a choisi de conserver la présidence de la région Nouvelle-Aquitaine. Il évoque "la nécessité de préparer l'après-Juppé" à Bordeaux. Mais il va devoir d'abord tenter d'effacer les stigmates de cette OPA ratée sur la troisième circonscription.