Infos

Les 12 préfets de la grande région Aquitaine-Limousin-Poitou-Charentes à Guéret

Par Maxime Tellier, France Bleu Béarn, France Bleu Creuse, France Bleu Gascogne, France Bleu Gironde, France Bleu La Rochelle, France Bleu Limousin, France Bleu Pays Basque, France Bleu Périgord et France Bleu Poitou mercredi 20 janvier 2016 à 17:44

Les préfets de la région Aquitaine, Limousin, Poitou-Charentes à Guéret
Les préfets de la région Aquitaine, Limousin, Poitou-Charentes à Guéret © Radio France - Maxime Tellier

Guéret a pris la place de Bordeaux l'espace d'une journée en ce mercredi. Le préfet d'Aquitaine, Limousin, Poitou-Charentes a choisi la Creuse pour réunir ses collègues des 12 départements de la nouvelle grande région. Un choix symbolique pour montrer que l’État n'oublie aucun territoire.

La Creuse est le département le moins peuplé d'Aquitaine, Limousin, Poitou-Charentes mais c'est là que le préfet de la nouvelle grande région, Pierre Dartout, a voulu réunir ses préfets pour leur première réunion de travail : on appelle cela une conférence de l'administration régionale (CAR). La logique aurait voulu qu'elle ait lieu dans la capitale, Bordeaux, mais le préfet régional a choisi d'effectuer un tour de ce nouveau territoire en sillonnant toutes les préfectures : la Creuse et Guéret en janvier, Niort dans les Deux-Sèvres en février avant Mont-de-Marsan dans les Landes en mars. A raison d'un mois par département, le nouveau préfet devrait achever sa tournée à la fin de l'année 2016.

Pour la suite, les réunions des préfets devraient se tenir à Bordeaux, la ville la plus centrale et accessoirement, la capitale et le siège de l'administration régionale. Le préfet des Pyrénées-Atlantiques, Pierre-André Durand, évitera ainsi un nouveau trajet de 500 km entre Pau et Guéret... Près de 6h de route ! Mais comme tout le monde se connait dans la préfectorale, le préfet de Pau a pu compter sur l'hospitalité de Pierre Dartout qui l'a hébergé à Bordeaux la veille de la réunion pour qu'il n'ait pas trop de route.

Pierre Dartout, 61 ans, ancien de la promotion Voltaire à l'ENA (la même que François Hollande, Ségolène Royal, Michel Sapin et Dominique de Villepin) en a profité pour rappeler ses racines creusoises : des cousins ou des ancêtres lointains du côté de Bourganeuf, Chatelus le Marché et Ajain. Mais promis-juré, ça n'est pas pour cela qu'il a choisi Guéret pour cette première réunion des préfets de la grande région.

Partager sur :