Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Les avocats de Limoges se dérobent, ils ne présenteront finalement pas de liste aux municipales

-
Par , France Bleu Limousin

Les avocats de Limoges, en combat contre la réforme des retraites, ne présenteront pas de liste pour les municipales à Limoges. Ils avaient pourtant fait cette annonce très médiatique la semaine dernière, mais reconnaissent finalement ne pas être prêts pour mener cette démarche.

Les avocats de Limoges ne présenteront finalement pas de liste aux élections municipales
Les avocats de Limoges ne présenteront finalement pas de liste aux élections municipales © Radio France - Jérôme Edant

Les avocats de Limoges ne se lanceront pas dans l'arène des élections municipales. Après avoir fait grand bruit médiatique, la semaine dernière, en annonçant la constitution d'une liste pour les municipales à Limoges, les avocats font volte-face et ne déposeront finalement pas de liste pour les élections.

Après avoir longuement justifié, lors d'une conférence de presse ce mercredi, le bien-fondé du combat des avocats pour la défense de leur caisse de retraite et de la justice au service des citoyens, le bâtonnier du barreau de Limoges, Frédéric Olivé, a reconnu "ne pas être prêts" à mener cette bataille électorale.

Une tribune qui n'était pas celle des avocats ?

Les avocats l'admettent à demi-mots : ils ont voulu "se saisir du débat des municipales pour participer à la guerre de communication" sur la réforme des retraites et la défense de la justice face au gouvernement . "Mais nous aurions aussi été capables de présenter un programme pour Limoges et d'avoir des idées et des compétences pour la ville, comme défendre le maillage du territoire par la justice. Nous sommes aussi des citoyens, il s'agissait de faire vivre la démocratie" plaide le bâtonnier Frédéric Olivé.

Mais l'utilisation de la tribune des élections municipales par les avocats leur a valu quelques vertes critiques.

Autre argument avancé par les avocats pour ne pas se lancer dans les élections : ne pas favoriser la liste soutenue par LREM en enlevant des voix à la droite lors du scrutin.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess