Politique

Les boulevards, nouvel enjeu de la campagne des municipales à Bordeaux

France Bleu Gironde mardi 11 mars 2014 à 19:44

La Barrière Judaïque, à Bordeaux
La Barrière Judaïque, à Bordeaux © Radio France

Alain Juppé a présenté ce mardi ses propositions pour réaménager les boulevards d'ici dix ans. Le maire UMP sortant n'exclut pas de créer une voie dédiée aux transports en commun dans chaque sens de circulation, et donc de diminuer la place de la voiture sur cet axe très fréquenté.

C'est le projet qu'Alain Juppé sort de son chapeau en cette fin de campagne pour les élections municipales à Bordeaux  : réaménager les boulevards à Bordeaux, un axe très fréquenté où circulent chaque jour 30.000 véhicules.

Ce projet, le maire UMP sortant le présente comme aussi important que celui du réaménagement des quais, lors de ses précédents mandats. L'idée est de redessiner totalement les 12 km qui séparent sur la rive gauche le pont Chaban-Delmas et le futur Pont Jean-Jacques Bosc, au sud de la ville.

Alain Juppé et son équipe proposent la création de parkings-relais, de stations VCub et Bluecub dans chacune des dix barrières, qui doivent redevenir des lieux de vie et d'animation commerciale.

Les boulevards à la Barrière Judaïque, à Bordeaux  - Radio France
Les boulevards à la Barrière Judaïque, à Bordeaux © Radio France
Deux voies réservées aux bus ?

Côté circulation, le maire sortant suggère un nouveau partage de la chaussée, avec végétalisation de certains espaces, création de vraies pistes cyclables et - c'est une éventualité - une file réservée aux bus dans chaque sens. Celà supposerait une file de circulation en moins pour les voitures.

"Faut-il réduire la place de la voiture ? C'est la question préalable qu'il faut trancher." — Alain Juppé 

Alain Juppé veut faire étudier cette proposition aux services de la CUB dans le cadre d'un nouveau plan global de circulation. 

Ce projet de requalification des boulevards avait déjà été évoqué en 2004 et 2005, puis repoussé à la faveur d'autres projets jugés prioritaires. Mais il est devenu une nécessité, estime Michel Duchêne, adjoint au maire sortant chargé de la circulation, et candidat à nouveau sur la liste d'Alain Juppé. 

"le but n'est pas d'interdire la voiture, mais de lui donner sa juste place"

Vincent Feltesse a été le premier dans cette campagne électorale à évoquer l'avenir des boulevards bordelais, "grands oubliés" selon lui de la politique municipale. Emmanuelle Fourneyron, la directrice de campagne du candidat socialiste, se félicite qu'Alain Juppé reprenne à son compte ce projet, mais selon elle, il a oublié une partie en route.

"Ce n'est pas qu'un lieu de circulation, c'est d'abord un lieu de vie"

Alain Juppé parle d'un projet long et ambitieux, qui sera ferait à l'horizon 2024, dont la maîtrise d'ouvrage reviendrait à la future Métropole Bordelaise, et dont le coût n'a pas encore été chiffré.

Les candidats aux élections municipales à Bordeaux :

Jacques Colombier (FN)Vincent Feltesse (PS)Alain Juppé (UMP)Vincent Maurin (Front de gauche)Philippe Poutou (NPA)Fanny Quandalle (Lutte ouvrière)Yves Simone (Avec Yves Simone, soyons tous guides pour Bordeaux)

"ça créerait encore plus de bouchons "