Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Les élections municipales de Sainte-Marie-aux-Mines annulées

-
Par , France Bleu Alsace, France Bleu Elsass

Les élections municipales de Sainte-Marie-aux-Mines ont été annulées ce mercredi 30 septembre. Selon le tribunal administratif de Strasbourg, le secret du vote n'a pas été respecté dans deux bureaux de vote sur quatre. Claude Abel, le maire sortant avait été battu de 15 voix, par Noëllie Hestin.

Illustration élections
Illustration élections © Maxppp - Rémy Perrin

Les élections municipales le Sainte-Marie-aux-Mines sont annulées. Le maire sortant,  Claude Abel avait été battu de 15 voix, face à une nouvelle venue, Noëllie Hestin, âgée de 34 ans. C'est Claude Abel qui avait déposé le recours. 

Le tribunal administratif de Strasbourg a retenu que le secret du vote n'avait pas été respecté dans deux bureaux sur quatre. Il a précisé que les "rideaux avaient été retirés à cause de la pandémie, de ce fait, les observateurs de la liste de Noëllie Hestin, avaient une vue partielle sur les isoloirs ." 

Peut-être un recours ? 

Ces arguments sont contestés par Noëllie Hestin. La gagnante du scrutin a évoqué son incompréhension. Elle précise que le vote s'est fait en parfaite confidentialité . Son équipe va réfléchir à un éventuel recours devant le conseil d'Etat. Elle a un mois pour se décider. 

Pour Claude Abel, le maire sortant, distancé de 15 voix : "Cette annulation est une bonne nouvelle. J'espère maintenant faire une campagne normale et une élection normale. Dans de meilleures conditions que celles du mois de mars, où l'épidémie de coronavirus était très forte dans le Haut-Rhin. " 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess