Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Les élus de Seine-Saint-Denis demandent à ouvrir la vaccination des personnels des écoles pendant les vacances

-
Par , France Bleu Paris, France Bleu

Le président du département de Seine-Saint-Denis et le maire de Saint-Denis demandent ce dimanche au Premier ministre d'ouvrir la vaccination aux personnels des crèches, écoles, collèges et lycées dès les vacances d'avril. Ils signent une tribune dans le Journal du Dimanche.

Image d'illustration.
Image d'illustration. © Maxppp - Boris Roessler

Le maire de Saint-Denis, Mathieu Hanotin, et le président du département Stéphane Troussel, tous deux socialistes, appellent le Premier ministre Jean Castex à "élargir sans attendre" la vaccination aux personnels des établissements scolaires pendant les vacances, dans une tribune publiée dans le Journal du dimanche.   

"Utilisons intelligemment ces trois ou quatre semaines de fermeture des crèches, écoles, collèges et lycées pour vacciner leurs personnels et donner toutes les chances à leur réouverture à partir du 26 avril", écrivent les deux élus, qui demandent "à élargir sans attendre la vaccination en Seine-Saint-Denis".  Alors que le département connait un des taux d'incidence les plus élevé de France avec 800 cas positifs pour 100 000 habitants ce dimanche. 

Selon les deux élus, les doses seront suffisantes en avril, et l'ouverture du vaccinodrome au Stade de France permettrait de mener à bien une campagne de vaccination des enseignants, ATSEM et autres personnels des écoles et crêches dès la première semaine des vacances. Ils estiment qu'ils représentent les "professions en première ligne", qui doivent bénéficier d'une vaccination accelérée comme évoqué par Emmanuel Macron lors de son allocution mercredi. 

Emmanuel Macron a évoqué une "stratégie spécifique" pour "toutes les professions les plus exposées, en particulier nos enseignants, mais aussi nos forces de l'ordre et plusieurs autres", mais sans donner de calendrier.  "Au-delà des établissements scolaires, nous avons aussi besoin de casser les chaînes de contamination en proposant la vaccination aux habitants qui sont en première ligne depuis le début de la crise", insistent les deux élus.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess