Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Les élus des Alpilles et du Pays d'Arles se mobilisent pour ne pas être absorbés par la métropole Aix-Marseille

vendredi 14 septembre 2018 à 13:09 Par Thomas Schonheere, France Bleu Provence et France Bleu Vaucluse

Une manifestation est prévue ce samedi à Arles contre le projet de fusion du département des Bouches-du-Rhône et de la métropole Aix-Marseille-Provence. Le préfet a refusé l'expérimentation réclamée par des élus du Pays d'Arles et des Alpilles qui ne veulent pas rejoindre la métropole.

Les Alpilles, vue des Baux-de-Provence
Les Alpilles, vue des Baux-de-Provence © Radio France - / Aurélie Lagain

Saint-Rémy-de-Provence, France

Le préfet des Bouches-du-Rhône a finalement décidé de bloquer l'expérimentation réclamée par les élus des 29 communes des Alpilles et du Pays d'Arles. Dès le mois de mai, ces élus ont saisi la préfecture pour lui proposer un projet de fusion des intercommunalités, tout en récupérant les compétences du département, afin de ne pas être absorbé par la métropole d'Aix-Marseille-Provence, en cas de fusion de la métropole avec les Bouches-du-Rhône.

"Le préfet, par un courrier du 28 août a suspendu la procédure", se désole Hervé Chérubini, le maire de Saint-Rémy-de-Provence.

"Perte de proximité"

Les élus ne baissent pas les bras. Une manifestation est prévue ce samedi à Arles. Hervé Chérubini veut, lui, consulter directement ses habitants en décembre prochain : "Si la métropole s'étend et englobe les 29 communes du pays d'Arles, cela poserait déjà un problème de fiscalité : 17 millions d'euros partiraient vers la métropole, puisque les taux de fiscalité y sont plus élevés", explique Hervé Chérubini. 

Le deuxième point, c'est la "perte de proximité", selon le maire de Saint-Rémy-de-Provence : "Toutes les compétences seraient gérées depuis Marseille par des élus hors-sol puisque, avec un scrutin de liste, tous les maires ne seront pas représentés." 

La solution pourrait être de rattacher ces communes au département du Vaucluse. "La question pour le moment ne se pose pas", affirme Hervé Chérubini.