Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Le Pôle Métropolitain Nord Franche-Comté adopte le rapprochement des Scènes nationales de Montbéliard et Belfort

dimanche 9 avril 2017 à 7:00 Par Hugo Flotat-Talon, France Bleu Belfort-Montbéliard

Dans une ambiance et des débats tendus, les élus du Pôle Métropolitain Nord Franche-Comté ont voté le lancement du recrutement d'un directeur unique pour les deux Scènes nationales de Belfort et Montbéliard ce samedi. Ils lancent aussi un groupe de travail pour créer un réseau de bus unique.

Les élus ont finalement voté en faveur du rapprochement des Scènes nationales de Belfort et Montbéliard.
Les élus ont finalement voté en faveur du rapprochement des Scènes nationales de Belfort et Montbéliard. © Radio France - Hugo Flotat-Talon

Montbéliard, France

Créé en septembre dernier, le Pôle Métropolitain Nord Franche-Comté s'est réuni ce samedi dans les locaux de Pays de Montbéliard Agglomération pour voter ses premières mesures. Une réunion avec des débats tendus, notamment sur la question du rapprochement des Scènes nationales de Belfort et Montbéliard. Dès le débuts des débats, le Maire de Blamont et adjoint à la culture de Pays de Montbéliard Agglomération Claude Perrot demande le retrait du vote de l'ordre du jour. "Nos collectivités ne se sont pas prononcées sur la question, on ne peut pas se prononcer comme ça", explique-t-il. Suivront près d'une heure d'échanges entre les élus de la salle.

"Chantage et menaces !"

"C'est invraisemblable, on en parle depuis des mois, si chacun fait sa petite vaisselle, c'est la catastrophe", s'agace Damien Meslot, maire de Belfort. "Moi je partage le point de vue de Claude Perrot, je ne vois pas pourquoi on ferait un groupe de travail sur le transport (lire ci-dessous) et pas sur la culture", répond Marie-Noëlle Biguinet, la Maire Les Républicains de Montbéliard. "Exactement, on met la charrue avant les bœufs", répond Martial Bourquin, le sénateur-maire socialiste d'Audincourt. Comme beaucoup, il est d'accord sur ce rapprochement, mais estime que cela va trop vite. "Toute façon le directeur du Granit à Belfort part en juin. Si on ne vote pas ce matin on recrutera quelqu'un d'autre rapidement et on ne fera rien ensemble", s'énerve Damien Meslot. "Des chantages et des menaces maintenant", répond Claude Perrot.

Recrutement d'un directeur unique lancé d'ici fin avril

Le sujet est finalement soumis aux votes vers 10h30 et adopté avec 19 voix pour, 13 absentions et 3 voix contre. "C'est très bien, c'est indispensable de se rapprocher pour pouvoir monter des projets ensemble, faire une vraie politique culturelle à l'échelle du Territoire et toucher des fonds partout où c'est possible", réagit Charles Demouge, le président du Pôle Métropolitain. Il assure qu'il n'y aura pas de baisse de qualité dans les programmations des deux Scènes nationales comme le craignent certains acteurs de la culture. Le lancement du recrutement d'un directeur pour les deux Scènes nationales de Belfort et Montbéliard devrait se faire d'ici la fin du mois d'avril.

"C'est la première pierre d'une politique culturelle commune au Pôle métropolitain" - Damien Meslot

Transports et Université aussi à l'ordre du jour

Si le débat concernant le théâtre a divisé les élus, ils se sont mis d'accord sur deux autres sujets majeurs ce samedi. Comme nous vous l'annoncions il y a quelques semaines, ils ont notamment lancé un groupe de travail pour développer un réseau de bus unique dans le Nord Franche-Comté. Ils ont aussi voté une motion demandant à la communauté d'Universités et Etablissements de Bourgogne Franche Comté (COMUE) de créer un pôle universitaire Nord Franche Comté, au même titre que Besançon ou Dijon. Cela permettrait selon eux de donner une identité unique à l'ensemble des établissements du Nord Franche Comté, d'engranger des fonds pour des programmes de recherches et peut-être même de créer des emplois.