Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Les élus LR en Bretagne divisés sur l'intérêt du rassemblement de soutien à François Fillon

samedi 4 mars 2017 à 18:52 Par Jérôme Collin, France Bleu Armorique et France Bleu Breizh Izel

Un rassemblement de soutien à François Fillon est prévu ce dimanche 5 mars, à 15h, place du Trocadéro à Paris. Une bonne ou une mauvaise idée ? En Bretagne, les représentants des Républicains sont mitigés. Certains craignent des débordements.

François Fillon lors de sa conférence de presse ce mardi
François Fillon lors de sa conférence de presse ce mardi © Radio France - Yoan Valat

La manifestation de soutien à François Fillon fait couler beaucoup d'encre. Prévue ce dimanche à Paris, place du Trocadéro, elle est vivement critiquée par les adversaires politiques du candidat de la droite à l'élection présidentielle. Les propos virulents de François Fillon à l'égard de la Justice ("Ce n'est pas seulement moi qu'on assassine, c'est l'élection présidentielle" ; "L'Etat de droit a été systématique violé") sont également mal passés.

Dans le camp des Républicains, la fracture est également très nette. Plus de 90 proches de François Fillon ont décidé de démissionner après le maintien de sa candidature à l'Elysée. Et ce rassemblement place du Trocadéro ce dimanche suscite également des réactions très vives et totalement opposées.

On peut juger que les institutions judiciaires s'exercent mal, mais on ne peut pas être pour quand ça arrange ; et contre quand ça dérange. C'est une contestation de la démocratie !" Agnès Le Brun, maire LR de Morlaix

Il n'y aura aucun débordement, aucune invective à l'encontre de la justice ou des journalistes. Il faut montrer que François Fillon n'est pas isolé" Marc Berthelot, conseiller municipal LR de Brest

Un rassemblement en forme de test ? Pas si sûr...

Qu'en sera-t-il de l'affluence ce dimanche après-midi ? Les organisateurs espèrent au moins 40 000 personnes. Pour autant, ce ne sera pas nécessairement un succès selon Agnès Le Brun : "Ce n'est pas ça qui doit jouer sur le maintien ou le retrait de sa candidature. La réalité, c'est qu'il y a une vraie difficulté à légitimer le maintien de François Fillon. Nous vivons tous un cauchemar."

En Bretagne, des cars ont été affrétés à certains endroits, par exemple à Châteaulin. Mais pas de partout. "Ceux qui veulent aller à Paris n'ont qu'à faire du covoiturage. Il y a une adresse mail pour ceux intéressés" confie un membre des "Jeunes avec Fillon" dans le Finistère. Alain Cadec, lui, sera à Paris. Le président du Conseil départemental des Côtes d'Armor souhaite être sur place.

C'est un moment important car cela peut relancer la campagne de Fillon. Il est victime d'un acharnement, c'est une machination cousue de fil blanc