Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Les études du nouveau pont de Lourdes font débat à six mois des municipales

-
Par , France Bleu Béarn

A Lourdes le pont de Peyramale au dessus du gave de Pau, c'est le pont de la discorde. Un élu d'opposition reproche à la maire d'avoir lancé un appel d'offres pour la construction d'un nouveau pont alors que l'on est dans la fameuse période des six mois avant des élections municipales.

La basilique de Lourdes
La basilique de Lourdes © Radio France - Damien Gozioso

Lourdes, France

Traditionnellement on ne lance pas de grands travaux dans cette fameuse période de campagne électorale. La municipalité a lancé un appel d'offres pour maîtrise d'oeuvre pour la construction d'un pont au dessus du gave de Pau. Cet appel d'offres a été clôturé le 27 septembre. Il s'agit de remplacer le pont de Peyramale (ou pont Pomès) et la municipalité invoque une certaine urgence.

C'est urgent parce que dès 2010, les diagnostics sur ce pont construit en 1930 ont montré des défauts majeurs dans la structure. Après les inondations de 2012 et 2013 il a fallu le fermer. La société Eiffage a réalisé des travaux de consolidation qui ne seront plus sous garantie dès 2020. Plusieurs scénarios ont été évoqués : Reconstruire au même emplacement , mais les inondations obligeaient à remonter le pont en créant une pente importante.  La municipalité pense alors  prolonger  l'avenue Peyramale qui est une impasse, pour construire un nouveau pont dans sa continuité. Mais cette nouvelle voie doit traverser un espace boisé, impossible de construire sans modifier le plan local d'urbanisme intercommunal. La nouvelle option c'est de construire un nouveau pont entre l'avenue  Peyramale et le pont d'Arrouza, un pont sans emprise sur les berges du gave, à l'abri des inondations et sans les contraintes des normes natura 2000, et avec suffisamment d'espace pour les retournements de bus. 

C'est pour ce pont que l'appel d'offres a été lancé, les études seront financées par l'enveloppe qui avait été votée initialement pour la prolongation de l'avenue Peyramale, un projet qui a été abandonné. Au final tout le monde est d'accord sur la nécessité d'un nouveau pont, ce qui gêne c'est surtout le calendrier, avec l'approche des élections municipales.  Ce nouveau pont qui doit mener à l'esplanade du paradis aurait bien besoin d'un petit miracle.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu