Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Les Ghjurnate Internaziunale se poursuivent aujourd'hui à Corte

-
Par , France Bleu RCFM

Ce traditionnel rendez-vous organisé par les indépendantistes de Corsica Libera a débuté hier et se termine aujourd'hui, dimanche 4 août. Deux jours de débats durant lesquels les délégations étrangères, venues en nombre, ont eu une large place pour s'exprimer.

Affiche des Ghjurnate Internaziunale 2019
Affiche des Ghjurnate Internaziunale 2019 © Radio France - RCFM

Corse, France

Les Ghjurnate Internaziunale di Corti soufflent cette année leurs 38 bougies. Hier, comme tous les ans lors de la première journée, la délégation internationale composée de catalans, de sardes, de basques, de polynésiens ou encore de calédoniens a été présentée lors d'une conférence de presse.

Des luttes convergentes

Ces Ghjurnate Internaziunale sont pour les indépendantistes l'occasion d'échanger et de resserrer les liens autour de problématiques communes, malgré la diversité de leurs territoires. Exemple, avec la Polynésie française où le député de la gauche démocrate et républicaine à l'Assemblée nationale, Moetai Brotherson, voit des points communs avec la Corse. "Il y a des analogies qui sont possibles. La Corse c'est une île, et la Polynésie un ensemble de cent dix-huit îles, donc nous avons déjà le caractère insulaire. Ensuite, nous avons un colonisateur commun, qui est l'Etat français. _Enfin, il y a également l'évolution institutionnelle sur laquelle nous pouvons faire un parallèle puisque celle de la Corse a un peu suivi celle de la Polynésie, avec notamment la mise en place de l'assemblée de Corse et d'un exécutif local.  À cela il faut ajouter une volonté inébranlable d'accéder à notre pleine souveraineté_."

Outre "le colonisateur commun", Mickaël Forest, représentant à Corte du FLNKS, un parti rassemblant plusieurs organisations nationalistes de Nouvelle-Calédonie  estime qu'il y a également une histoire de solidarité entre son territoire et la Corse.

Mickaël Forest, représentant du FLNKS

Une dernière journée attendue

Les Ghjurnate internaziunale se poursuivent ce dimanche après-midi avec un programme plutôt chargé. À 15h00 une conférence aura lieu sur la question de "l'exercice du pouvoir dans les nations sans Etats". Second rendez-vous à 17h00 avec une discussion sur le thème suivant : "Pè a Corsica an IV, quelles perspectives pour le processus d'émancipation national ?". Un débat auquel sont invitées les trois composantes de la majorité territoriales, qui n'ont cessé d'affirmer leurs différences ces derniers mois. Dernier exemple en date, la manière d'aborder l'échéance des municipales. Enfin, cette 38ème édition des "Ghjurnate" se conclura par un meeting de Corsica Libera prévu à 19h00, suivi d'un concert du groupe l'Arcusgi.

Choix de la station

France Bleu