Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Les maires d'Indre-et-Loire dans l'ensemble favorables au report des élections régionales

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Touraine

Plus de 48 % des maires d'Indre-et-Loire se prononcent pour un report des élections départementales et régionales, d'après le sondage réalisé ce week-end par l'Association des maires d'Indre-et-Loire, 9 % ne se prononcent pas. Un deuxième sondage a été réalisé parallèlement par l'Etat.

Les assesseurs des bureaux de vote portent des gants pour toucher l'urne
Les assesseurs des bureaux de vote portent des gants pour toucher l'urne © Radio France - Loïc Bongeot

Les maires d'Indre-et-Loire avaient jusqu'au lundi 12 avril pour répondre à deux sondages au sujet du report des prochaines élections départementales et régionales prévues les 13 et 20 juin prochains. 

70 % de participation

Dans la première enquête réalisée par l'Association des maires d'Indre-et-Loire - où les maires devaient répondre à six questions - 48,4  % des élus interrogés se disent favorables à un report de ces élections "après l'été". 42,6  % estiment que cette décision n'est pas opportune, enfin 8,9  % de maires tourangeaux ne se prononcent pas. 191 maires ont répondu à ce questionnaire, soit 70  % des élus de Touraine. 

Dans cette étude, 6 maires sur 10 expriment leurs "craintes" par rapport à l'organisation matérielle des scrutins, principalement en raison du faible taux de participation à prévoir, du risque sanitaire et de la difficulté à trouver des personnes disponibles pour tenir les bureaux de vote. Sur ce dernier point, ils sont plus d'un tiers à reconnaître "des difficultés" pour recruter des assesseurs, scrutateurs ou présidents de bureau de vote. Parallèlement, les maires d'Indre-et-Loire devaient répondre à un deuxième sondage - cette fois réalisé par l'Etat - sur cette même question

Samedi 11 avril, 23 des 38 conseillers départementaux d'Indre-et-Loire se sont dits favorables à un maintien des élections.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess