Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Les maires de Dijon et de Besançon confirment la création d'un pôle métropolitain

-
Par , France Bleu Besançon, France Bleu Bourgogne
Dijon, France

L'image est symbolique. François Rebsamen et Jean-Louis Fousseret ont pris le même TER jeudi 26 novembre entre Besançon et Dijon. Un trajet de 55 minutes pour confirmer la création d'un pôle métropolitain entre le Grand Dijon et le Grand Besançon.

Jean-Louis Fousseret et François Rebsamen dans le même train de la fusion BFC.
Jean-Louis Fousseret et François Rebsamen dans le même train de la fusion BFC. © Radio France - Naïs Esteves

Les maires de Dijon et de Besançon ont pris le TER ensemble pour évoquer la création d'un pôle métropolitain. Ce syndicat mixte rapprochera d'ici le premier semestre 2016, la communauté urbaine du Grand Dijon et l'agglomération du Grand Besançon.

François Rebsamen et Jean-Louis Fousseret ont réaffirmé leur ambition de travailler en commun sur des projets autour de l'université qui regroupe 50.000 étudiants, de la santé, de l'agriculture, le tourisme ou encore les transports, justement. Dans ce domaine, le TER relie les deux villes en 55 minutes. Mais les usagers peuvent espérer un temps de trajet plus cours : "Nous soutenons le projet porté par la région Franche-Comté de pouvoir prendre un TGV entre les deux villes avec un billet TER", explique Jean-Louis Fousseret, l'édile bisontin. Une économie de 5 minutes et de 5 euros 50, avec les horaires et les tarifs actuels.

François Rebsamen et Jean-Louis Fousseret dans le même wagon.
François Rebsamen et Jean-Louis Fousseret dans le même wagon. © Radio France - Naïs Esteves

Avec près de 500.000 habitants, ce pôle métropolitain représentera 20% de la population de la grande région Bourgogne Franche-Comté. Alors "il est indispensable qui nous travaillons ensemble", réaffirme François Rebsamen, le maire de Dijon. Pour peser aussi au niveau national, reprend son homologue comtois : "Lorsque nous devront discuter de grands projets, ce n'est pas le maire de Dijon ou le maire de Besançon qui ira rencontrer l'exécutif de la région mais ce pôle métropolitain. Dijon et Besançon ensemble, c'est capital."

Un axe fort, c'est aussi un moteur pour le reste du territoire. Les deux maires dessinent dans le train un schéma : Belfort-Montbéliard et la voiture du futur, Le Creusot et son industrie nucléaire, l'horlogerie à Besançon, la cité de la Gastronomie à Dijon, la frontière suisse avec la Franche-Comté, la proximité de Paris et de l'Yonne. Autant d'atouts à mettre en avant dans ce pôle métropolitain.

Les deux maires font le point sur les atouts des villes de la grande région.
Les deux maires font le point sur les atouts des villes de la grande région. © Radio France - Naïs Esteves
Choix de la station

À venir dansDanssecondess