Politique

Les militaires de Mourmelon partent en mission

Par Damien Canivez, France Bleu Champagne-Ardenne lundi 10 mars 2014 à 10:22

Prise d'armes à Mourmelon-le-Grand le 19 février dernier
Prise d'armes à Mourmelon-le-Grand le 19 février dernier © Radio France - Damien CANIVEZ

Dans quelques jours, 200 militaires issus du 501e régiment de chars de combat de Mourmelon s'envoleront pour le Liban. Ils vont surveiller l'application du cessez le feu dans le sud Liban jusqu'en septembre.

Les militaires de Mourmelon partent en opération extérieure. Dans le cadre de la résolution 1701 de l'ONU, 200 hommes rejoindront la Force Intérimaire des Nations Unies au Liban (FINUL) . Convoqués par l'Etat major des armées de Paris, leur mission consistera à surveiller l'application du cessez le feu au Liban du sud.

Les soldats du 501e régiment de chars de combat contitueront la réserve d'intervention (Force Commander Reverve) jusqu'en septembre 2014. Cette force, capable d'intervenir en moins de trois heures, n'est déployée qu'en cas d'urgence dans le Liban du Sud.

"Le militaire a vocation à être projeté. L'être pour le maintien de la paix, c'est une mission noble." Lieutenant Arnaud, 501e régiment de chars de combat de Mourmelon

Depuis environ sept mois, les militaires du 501e régiment se préparent à cette nouvelle mission. Tir, mise en situation extrême, mais aussi cours de civilisation: la préparation militaire est aussi bien technique et physique qu'intellectuelle.

Le départ vers une mission à l'étranger est pour nombre de militaires synonyme de séparation avec la famille. C'est la raison pour laquelle, des journées d'information sont réservées aux familles pour qu'elles se préparent au départ de leur proche. "C'est une préparation qui demande beaucoup de discussions, de préparation avec les enfants et la famille. C'est délicat quand même," assure le maréchal des logis-chef Ludovic.

Partager sur :