Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique DOSSIER : La sécurité : un enjeu électoral 2017

Les militants FN poursuivent la campagne de Marine Le Pen en Côte-d'Or

dimanche 26 mars 2017 à 10:25 Par Soizic Bour, France Bleu Bourgogne

Plusieurs militants Front National ont tracté sur le marché de Beaune ce samedi matin. Le but, présenter les 144 engagements de Marine Le Pen pour la présidentielle.

Les militants ont tracté sur le marché de Beaune.
Les militants ont tracté sur le marché de Beaune. © Radio France - Thomas Nougaillon

Beaune, France

Les partisans du FN étaient à Beaune ce samedi matin. Ils ont tracté sur le marché pour présenter les engagements de Marine Le Pen pour l'élection présidentielle. Une élection pour laquelle les sympathisants et les militants ont énormément d'ambition. Il faut dire qu'elle intervient à peine un peu plus d'un an après la belle percée du Front National version "Bleu Marine" aux élections régionales de fin 2015.

Bétrice Lioret "C'est difficile de tracter en ville" - Radio France
Bétrice Lioret "C'est difficile de tracter en ville" © Radio France - Thomas Nougaillon

De l'ambition pour cette nouvelle élection

A l'époque, le parti d'extrême-droite, emmené par Sophie Montel, s'était classé troisième avec 32,44% des voix pas très loin derrière le vainqueur, la socialiste Marie-Guite Dufay (34,68%) et son challenger François Sauvadet pour l'Union de la Droite et du Centre (32,89%).

Retrouver l'indépendance et la souveraineté de notre pays

A Beaune, ils étaient 5 militants à tracter, sur le marché. Parmi eux, René Lioret, responsable de la 5e circonscription de Côte-d'Or. A 65 ans, ce directeur d'exploitation pour un labo pharmaceutique de Dijon a adhéré au FN en 1986. Il est aussi candidat pré-investit pour les prochaines législatives. Et pour lui, le plus important c'est "la souveraineté de la France. On est englués dans l'Union européenne et on a pas les mains libres au niveau législatif, monétaire et frontalier pour mener une politique de redressement de la France", explique-t-il.

René Lioret, responsable de la 5e circonscription de Côte-d'Or - Radio France
René Lioret, responsable de la 5e circonscription de Côte-d'Or © Radio France - Thomas Nougaillon

C'est difficile de tracter en ville aujourd'hui

La femme de René Lioret, Béatrice, l'accompagne. Elle milite au Front depuis 28 ans. Et a remarqué quelque chose : "C'est toujours difficile de tracter en ville, même si ça n'a plus rien à voir avec ce qu'il se passait avant", note-t-elle. "Quand les gens voient Front National, ils prennent peur, on a l'impression qu'on a la peste, mais pour moi, le parti est beaucoup moins diabolisé qu'avant, avant, on ne tractait pas dans les rues car on se faisait incendier".

  - Aucun(e)

Durant toute la durée des campagnes pour l’élection présidentielle et les législatives, France Bleu a choisi de ne pas relayer de sondage sur son site internet. Fidèle à son image de proximité, France Bleu donne la parole au plus grand nombre au travers des reportages réalisés sur le terrain par les rédactions des 44 locales du réseau France Bleu.