Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Les municipales : Campan, trois villages et trois listes

-
Par , France Bleu Béarn

Pour "France bleu Béarn bat la campagne", nous avons fait étape à Puyoô au "Bonheur de la presse". Il n'y a plus de bar à Puyoô, cette boutique est à la fois dépôt de presse, PMU, tabac, et on peut y prendre un café. Ce commerce est comme les autres, posé au bord de la D817 qui traverse la commune.

Notre mini studio devant le "bonheur de la presse" à Puyoô
Notre mini studio devant le "bonheur de la presse" à Puyoô © Radio France - Agnès Andreu

Bagnères-de-Bigorre, France

Cette D817 qui coupe le centre ville en deux, voit passer en moyenne 5000 véhicules jour. Puyoô est une commune de passage. mais aussi un nœud de communications avec sa gare encore en activité et l'autoroute. Deux cités ouvrières alignent leurs petites maisons mitoyennes, typiques du nord de la France. Cela rappelle le passé industriel de la commune. On y tissait le jute pour fabriquer des espadrilles, une activité qui a compté jusqu'à 300 ouvriers. Aujourd'hui il reste quelques entreprises : Sud Palettes,  Otech qui fabrique des machines agricoles, les établissements Lavigne qui emploient 45 salariés pour fabriquer des chaussures médicales et orthopédiques, et qui n'arrivent pas à trouver de la main d'oeuvre formée, ou JO2D qui croit dans le prêt-à-porter fabriqué en France. Les commerces et services s'alignent le long de la D817, et la commune peine à se remettre de la fermeture de l'Intermarché qui avait ouvert il y a 13 ans avec une station service. Le maire de cette commune de 1200 habitants c'est Michel Labourdette sans étiquette mais le cœur à gauche, sa liste est la seule pour l'instant. Puyoô compte de nombreuses associations et ses habitants apprécient la commune.

Florence habitante heureuse de Puyoô

Nous sommes sur une commune très dynamique. On est très vite sur de grosses agglomérations. Un petit supermarché nous manque vivement. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu