Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Les municipales risquent de laisser des traces chez les socialistes à Châteauroux

lundi 31 mars 2014 à 17:05 Par Noémie Guillotin, France Bleu Berry

L'alliance de Mark Bottemine avec les deux dissidents de droite Arnaud Clément et Régis Tellier, qui n'a recueilli que 26,3% des voix dimanche, ne passe pas chez une partie des militants. Dominique Roullet, premier secrétaire fédéral du PS dans l’Indre, demande l'exclusion des socialistes présents sur cette liste.

Mark Bottemine (au centre), Régis Tellier (à droite) et Arnaud Clément (à gauche)
Mark Bottemine (au centre), Régis Tellier (à droite) et Arnaud Clément (à gauche) © Radio France - Faouzi Tritah

Dans un courrier daté de ce lundi et adressé aux militants, Dominique Roullet, premier secrétaire fédéral du PS dans l'Indre, annonce la saisie du secrétaire national aux Fédérations pour demander l’exclusion des sept candidats PS présents sur la liste d’alliance avec la droite pour le second tour des municipales, dont bien sûr la tête de liste Mark Bottemine.

Dominique Roullet demande aussi des explications à Harlem Désir, le premier secrétaire du PS au niveau national, qui a validé cette union sans, dit-il, "consulter la fédération de l’Indre". Et suggère même sa démission.

Dominique Roullet, patron du PS dans l'Indre

Mark Bottemine, de son côté, assure qu’il reste au PS et pense que le climat peut s’apaiser.