Politique DOSSIER : Les élections législatives en Sarthe

Les nouveaux députés sarthois à l'assaut de l'Assemblée nationale

Par Yann Lastennet, France Bleu Maine lundi 19 juin 2017 à 19:12

Pascale Fontenel-Personne et Jean Carl Grelier, 2 des 3 nouveaux députés sarthois
Pascale Fontenel-Personne et Jean Carl Grelier, 2 des 3 nouveaux députés sarthois - Maxppp, conseil départemental de la Sarthe

Ils sont trois députés sarthois à faire leur entrée dans l'hémicycle. Damien Pichereau (député LRM de la 1re circonscription), Pascale Fontenel-Personne ( LRM/3e circonscription) et Jean-Carles Grelier (LR/5e circonscription) vont siéger pour la première fois à l'Assemblée nationale.

Ils vont découvrir l'Assemblée Nationale. Damien Pichereau (LRM), Pascale Fontenel-Personne (LRM) et Jean-Carles Grelier (LR), trois des nos cinq députés sarthois, sont élus pour la première fois. Avant de gagner l'hémicycle, ils vont apprendre à découvrir ce lieu chargé d'histoire et remplir quelques formalités administratives.

Symboles du pouvoir

Ils vont d'abord recevoir le "kit du député" qui comprend notamment l'écharpe tricolore et la cocarde, deux symboles du pouvoir, le badge d'entrée, la clef de leur bureau à l'Assemblée et une clef USB contenant plein d'infos pratiques, mais aussi un rappel sur les droits et les devoirs des députés. Les 577 représentants vont ensuite rejoindre leur famille politique (mercredi pour Les Républicains, le week-end prochain pour La République en Marche) pour déterminer qui siégera dans quelle commission (lois, affaires sociales, économie, éducation, sécurité etc.)

C'est une fierté et une grande émotion de siéger dans ce lieu chargé d'histoire - Jean-Carles Grelier, député LR de la 5e circonscription de la Sarthe

Jean-Carles Grelier, le maire LR de La Ferté Bernard, a déjà un long parcours politique derrière lui mais c'est la première fois qu'il est élu député. "Pour le juriste de formation que je suis, l'Assemblée nationale symbolise le lieu où se rédigent les lois et où s'adopte la loi, c'est pour moi quelque chose d'extrêmement émouvant et puis ce sont des lieux chargés d'une histoire particulière, celle de la République française et de nos institutions. Donc oui il y aura beaucoup de fierté et beaucoup d'émotion quand je renterai dans l'hémicycle"

Mais avant de devenir député, Jean-Carles Grelier va démissionner de son mandat de maire de La Ferté Bernard, comme l'y oblige la loi sur le non-cumul des mandats.