Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

"Les petites communes n'ont plus d'avenir"

jeudi 12 novembre 2015 à 11:57 Par Thierry Campredon, France Bleu Belfort-Montbéliard

Maire de Sigolsheim dans le Haut-Rhin, Thierry Speitel milite pour la création de communes nouvelles avec le regroupement de deux ou trois villages. Une expérience qu'il a déjà menée chez lui et qui viendra défendre ce jeudi soir à Foussemagne devant les maires du Territoire de Belfort

Thierry Speitel, maire de Sigolsheim
Thierry Speitel, maire de Sigolsheim - Thierry Campredon

Foussemagne, France

Cela fait plusieurs années déjà que Thierry Speitel réfléchit à la façon dont les villages doivent évoluer pour continuer à exister , et pour lui, le rapprochement de plusieurs villages pour créer une commune nouvelle est la seule solution. "Avec la baisse des subventions de l'Etat et l'essoufflement des communautés de communes, le fait de faire une commune nouvelle permet de partager les richesses de tout un territoire, car aujourd'hui, même dans le cadre des communautés de communes, une ville pauvre reste pauvre et une ville riche reste riche. >  "Une petite commune n'a plus lieu d'être"

Mais Thierry Speitel_ va plus loin, pour l'élu alsacien, en France, les communes de moins de 500 habitants sont carrément vouées à disparaître car elles ne pourront plus s'en sortir : "_ il faut savoir que depuis 1975, l'Allemagne a décidé de regrouper ses communes et a divisé leur nombre par trois, et sur ce point, la France a donc beaucoup de retard. Mais ce qui est surtout très intéressant c'est que depuis la Révolution, c'est la première possibilité que nous les maires avons de nous regrouper sans que l'Etat jacobin y mette son grain de sel, on peut donc écrire notre propre histoire ".

"Nos politiques sont déconnectés de la réalité"

Élu de terrain depuis 1995, Thierry Speitel aujourd'hui membre de l'UDI, n'est pas tendre pour autant avec ses amis politiques. Selon lui, la plupart des hommes et femmes qui dirigent le pays sont totalement déconnectés de la réalité *:"si les grands élus de droite comme de gauche qui siègent à l'Assemblée Nationale ou au Sénat étaient un tant soit peu en rapport avec les soucis que nous avons dans nos petites collectivités il y a plein de choses qui ne se feraient pas, et je ne parle pas des *énarques_ qui sont une catastrophe pour la France depuis un certain nombre d'années". Et Thierry Speitel d'enfoncer le clou : "la solution doit venir aujourd'hui de la base, du terrain, des petits élus et surtout des habitants". _

L'invité de 7H45 Thierry Speitel