Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Les premiers renforts de policiers promis par Gérard Collomb sont arrivés à Grenoble et Échirolles

vendredi 9 novembre 2018 à 18:32 Par Gérard Fourgeaud, France Bleu Isère et France Bleu

Renzo Sulli, maire communiste d'Échirolles et vice-président de la métropole grenobloise, l'a confirmé ce vendredi au cours du conseil métropolitain : les premiers renforts de policiers ont pris leur poste.

L'Ex ministre de l'intérieur à Grenoble le 28 septembre
L'Ex ministre de l'intérieur à Grenoble le 28 septembre © Maxppp - Frank Medan

Échirolles, France

Onze policiers sont déjà arrivés à l'Hôtel de ville de Grenoble. Ce sont les premières affectations liées au dispositif promis le 28 septembre par l'ancien ministre de l'intérieur, Gérard Collomb, en visite à Grenoble et Échirolles alors que l'agglomération est régulièrement le lieu de violences.

C'est Renzo Sulli, le maire communiste d’Échirolles qui l'a confirmé publiquement au cours du conseil métropolitain de Grenoble. 

Renzo Sulli confirme l'arrivée de nouveaux policiers

Neuf autres fonctionnaires de police arriveront avant la fin de l'année.  Et 13, encore au printemps. Et puis 35 autres, liés au périmètre  des quartiers de reconquête républicaine, arriveront à la rentrée de septembre 2019.  A ce sujet, Renzo Sulli a rencontré le préfet, en d'après midi, pour parler du dispositif.