Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Les Républicains membres du gouvernement seront exclus de leur parti en octobre

mercredi 30 août 2017 à 9:49 Par Tanguy Bocconi, France Bleu

Le bureau politique des Républicains a décidé de suspendre les ministres Gérald Darmanin et Sébastien Lecornu de leur fonctions au sein du parti. Selon franceinfo, une commission sera bientôt créée pour auditionner les autres élus LR pro-Macron, et acter leur exclusion.

Les Républicains pro-Macron risquent désormais l'exclusion de leur parti
Les Républicains pro-Macron risquent désormais l'exclusion de leur parti © AFP - Bertrand Guay

L'heure des règlements de compte a sonné chez Les Républicains. Selon franceinfo, le bureau politique de la formation de droite a pris la décision de suspendre du parti six de ses membres qui participent au gouvernement. Une décision qui prendra effet début octobre et qui s'inscrit dans la suite logique d’une procédure d'exclusion enclenchée en juillet.

Six élus Républicains pro-Macron sont visés par une procédure d'exclusion

Les premiers concernés sont d'abord les élus LR qui ont acceptés d'entrer au gouvernement : le Premier ministre Edouard Philippe, le ministre de l'Economie Bruno Le Maire, le ministre de l'Action et des Comptes publics, Gérald Darmanin, le secrétaire d'Etat Sébastien Lecornu ainsi que deux autres membres des Républicains qui ont pris les rênes du groupe des "Constructifs" à l’Assemblée nationale, à savoir Thierry Solère et Franck Riester.

Tous ont été suspendus du parti, après un bureau politique en date du 10 juillet et auquel ils n’ont pas assisté. La direction de LR leur a ensuite envoyé un courrier pour les informer qu’ils avaient encore la possibilité de venir s’expliquer devant une commission spéciale avant d’être sanctionnés. Un avertissement pour l'instant resté sans effet : pas un des six membres des Républicains concernés n’a encore fait la démarche d'y répondre.