Infos

Primaire de la droite : les sarkozystes en ordre de bataille dans le Puy-de-Dôme

Par Eric Le Bihan, France Bleu Pays d'Auvergne mercredi 12 octobre 2016 à 19:21

Le comité de soutien 63 de Nicolas Sarkozy dirigé par Bertrand Barraud
Le comité de soutien 63 de Nicolas Sarkozy dirigé par Bertrand Barraud © Radio France - Eric Le Bihan

Le comité de soutien puydômois de l'ancien président a été présenté mercredi soir à Clermont-Ferrand. Si l'on en croit les derniers sondages sur les intentions de vote, le clan sarkozyste a du pain sur la planche électorale.

Les Sarkozystes se mettent en ordre de marche pour batre la campagne dans le Puy-de-Dôme. Le comité de soutien de l'ancien chef de l'état a été présenté jeudi soir par le maire centriste d'Issoire Bertrand Barraud dans un bar de Clermont-Ferrand. Et l'ambiance n'était pas qu'aux brèves de comptoir. Il faut dire que Sarkozy est à la traine dans les intentions de vote. Selon un sondage Kantar Sofres-OnePoint, le maire de Bordeaux, Alain Juppé, obtiendrait 42 % des voix au premier tour de la primaire. Nicolas Sarkozy ne serait crédité que de 28%. Les élus et les militants sarkozystes vont donc devoir labourer le terrain électoral dans les cinq circonscriptions puydômoises. En première ligne : le conseiller régional et municipal clermontois Jean-Pierre Brenas, sa consœur à la région et maire d'Ambert, Myriam Fougère, mais aussi Lionel Chauvin, conseiller départemental de Châtel-Guyon , ainsi que Jean-Marc Boyer, président du groupe d'opposition au Conseil Départemental et maire de Laqueuille. Un comité de soutien complété par de nombreux élus locaux et dynamisé par les jeunes militants.

Les fidèles puydômois de l'ancien président regarderont dans un bar de Chamalières le premier débat télévisé (TF1, LCI et Public Sénat) en direct à 21 heures ce jeudi soir entre les sept candidats à la primaire de la droite. Enfin, si on peut appeler ça un débat. Sept candidats donc, avec une quinzaine de questions pour chacun, une minute maximum pour chaque réponse. Question interactivité et échange, les téléspectateurs risquent d'être frustrés. Le débat devrait durer un peu plus de deux heures et chaque candidat parlera 15 à 17 minutes en tout. Le placement des candidats et l'ordre dans lequel ils se présentent a été tiré au sort. Hasard du tirage, Nicolas Sarkozy siègera au milieu de ses anciens apôtres de l'UMP, Alain Juppé, François Fillon, Jean-François Coppé, Nathalie Kosciusko Morizet et Bruno Le Maire. Seul le chrétien-démocrate Jean-Frédéric Poisson n'est pas membre du parti Les Républicains.

Les sarkozystes prêts à sillonner les cinq circonscrptions du Puy-de-Dôme - Radio France
Les sarkozystes prêts à sillonner les cinq circonscrptions du Puy-de-Dôme © Radio France - Eric Le Bihan

Partager sur :