Politique

Les socialistes auvergnats font leur rentrée

Par Kevin Boderau, France Bleu Pays d'Auvergne samedi 10 septembre 2016 à 19:24

Rachid Temal président du comité d'organisation des primaires devant les élus et militants socialistes
Rachid Temal président du comité d'organisation des primaires devant les élus et militants socialistes © Radio France - Kevin Boderau

La traditionnelle université d'été du Parti socialiste annulée cette année, le bureau fédéral de l'Allier, a décidé d'organiser ce samedi sa propre université de rentrée en compagnie d'élus et de militants de toute la région. Au programme, la primaire socialiste et la présidentielle évidemment.

Ils étaient une centaine, élus et militants, réunis ce samedi à Moulins au quartier Villars. Une université de rentrée pour débattre des grands thèmes d'actualité et donc de l'organisation de la primaire socialiste en janvier prochain. Alors que plusieurs candidats (Marie-Noëlle Lieneman, Benoît Hamon, Gérard Filoche et François de Rugy) se sont déjà déclarés, d'autres, à commencer par François Hollande pourraient les rejoindre. Les candidats potentiels ont jusqu'au 15 décembre.

Des primaires qui devraient ressembler à celle de 2011 ou près de trois millions de Français avaient voté. C'est ce qu'a expliqué Rachid Temal, président du comité d'organisation de la primaire socialiste : "Nous sommes les inventeurs de la primaire à la Française (...) Il y aura plusieurs milliers de bureaux de vote à travers la France pour qu'il y ait une proximité forte".

Rachid Temal est venu expliquer le déroulement de la primaire socialiste aux élus et militants auvergnats

Reconquérir les électeurs de gauche

Au vu de la côte de popularité du président Hollande, du gouvernement Valls et du fossé qui se creuse entre les Français et les partis politiques traditionnels, il apparaît compliqué pour le PS de mobiliser autant de monde qu'en 2011 pour la prochaine primaire. Il va falloir renouer le dialogue et défendre le bilan du quinquennat selon Anna Aubois, présidente du groupe socialiste au Conseil régional d'Auvergne Rhône-Alpes : "Ça va être le moment de retisser le lien car on sent bien en ce moment que les discussions sont exacerbées et compliquées (...) Il y a beaucoup de choses positives dans le bilan (du quinquennat NDLR)"

"On va tous se mettre du baume au cœur pour préparer ces primaires" - Anna Aubois, Présidente du groupe Socialiste au Conseil Régionale

Nuit Debout et opposants à la Loi Travail toujours mobilisés

Ce bilan, une quinzaine de militants Nuits Debout et opposants à la Loi Travail sont venus le critiquer en marge de cette université de rentrée. "On est venus leurs rappelés qu'ils nous avaient pourri la vie toutes ces dernières années" lance jacques, "la loi travail ça a été trois fois le 49.3 ! Ils ont bien choisi leur lieu (à côté du Centre Nationale du Costume de Scène NDLR) ils viennent mettre le Parti Socialiste au musée".

Les Socialistes auvergnats font leur université de rentrée, le reportage de France Bleu

Une nouvelle mobilisation contre la Loi Travail est prévue le 15 septembre.