Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Découvrez les têtes de listes qui soutiennent Anne Hidalgo arrondissement par arrondissement

-
Par , France Bleu Paris

Anne Hidalgo pas encore officiellement candidate, mais elle s'y prépare, avec ce nouveau parti appelé "Paris en commun. L'écologie en action" qui présente ses têtes de liste par arrondissement.

© Maxppp - Vincent Isore

Paris, France

On y retrouve notamment Emmanuel Grégoire, (actuellement 1er adjoint), candidat à la mairie du 12è arrondissement, ou encore Marie-Christine Lemardeley, à nouveau candidate à la mairie du 5è arrondissement après sa défaite aux précédentes municipales où elle avait dû s'incliner de peu face à Florence Berthout (LREM, ex LR).  De nouvelles têtes font leur arrivée, issues de la société civile, tel qu'Eric Pliez, président du Samu social de Paris et directeur général de l’association Aurore.

13 soutiens de la maire de Paris briguent 16 des 20 arrondissement. Il manque les 6è, 7è, 9è et 16è arrondissement (détenus par la droite).

Les têtes de liste de "Paris en commun"

Paris Centre : 1è, 2è, 3è et 4è, arrondissements

Ariel Weil : Il est élu au conseil municipal du 4 e arrondissement de Paris en 2014, délégué à l’architecture, à l’urbanisme, à l’innovation, au numérique, à la recherche et à l’enseignement supérieur, puis, à partir de 2017, délégué au commerce, à l’artisanat et à l’emploi. 

Le 23 novembre 2017, il est élu Maire du 4 e arrondissement et succède à Christophe Girard devenu Adjoint à la Maire de Paris. 

5è arrondissement

Marie-Christine Lemardeley  a été présidente de l’Université Sorbonne Nouvelle - Paris 3 de 2008 à 2014, avant de rejoindre l’équipe d’Anne Hidalgo, tête de liste dans le 5è arrondissement de Paris. Elle échoue face à Florence Berthout (LREM, ex LR). 

Depuis 2014 elle est Maire adjointe de Paris, chargée de l’enseignement supérieur, de la recherche et de la vie étudiante. Elle siège en tant qu’apparentée au Conseil de Paris au sein du groupe Socialistes et apparentés.

8è arrondissement

Corinne Barlis a été conseillère de Paris de 2001 à 2008. Elle est particulièrement investie dans les domaines du social et du logement. Elle a été membre du Conseil d’Administration du Centre d’Action Sociale de Paris et siégeait à sa Commission d’Appels d’Offres. En 2007 elle représente le Parti Socialiste aux élections législatives dans la circonscription de l’époque qui regroupait les 8è et 9è arrondissements. Elle a été, durant plusieurs années, responsable du groupe local du Parti Socialiste dans le 8è.

10è arrondissement

Alexandra Cordebard s’engage auprès de Bertrand Delanoë en 2001. Nommée première adjointe par Rémi Féraud dans le 10e en 2008, elle prend en charge les Affaires scolaires et la Culture. Elle s'implique notamment pour la réouverture du cinéma Le Louxor et la création de la médiathèque Françoise Sagan. Réélue en 2014 sur la liste de Rémi Féraud, elle est nommée par Anne Hidalgo adjointe chargée des Affaires scolaires et de la Réussite éducative. Elle s’engage alors en faveur de la mixité dans les collèges, notamment via un nouvelle sectorisation, et la création de secteurs multi-collèges. À l’automne 2017, suite à l'élection de Rémi Féraud au Sénat, elle est élue maire du 10e. 

Féministe, elle œuvre pour l’ouverture d’une nouvelle antenne du planning familial et fait de la lutte contre la précarité menstruelle une de ses priorités. Écologiste, elle met en œuvre une feuille de route pour le climat, avec par exemple la création d’une Rue Zéro Déchet, l’ouverture de nouveaux espaces verts, la création de la Résidence de l’Eau. Engagée en faveur de la solidarité et de l’accueil des réfugiés, elle propose l’ouverture d’une halte de nuit au sein de la Mairie. 

Enfin, Alexandra Cordebard pilote le renouvellement urbain du 10e, pour en faire un arrondissement apaisé et durable, avec par exemple la création de la place Jan Karski, ou la réhabilitation de la caserne Château-Landon, qui deviendra une pépinière dédiée à la mode éthique.

11è arrondissement

François Vauglin a été élu conseiller de Paris en 2008, il était alors délégué à l’Urbanisme auprès du Maire du 11e, vice-président de la SEM Énergie Posit’IF, administrateur de la SIEMP (rénovation de l’habitat insalubre), de l’Atelier Parisien d’Urbanisme et du lycée Dorian. En 2014, il est élu Maire du 11e arrondissement de Paris, Conseiller métropolitain, vice-président d’Eau de Paris et de l’EPTB Seine Grands Lacs, administrateur de l’agence parisienne du climat, de la Maison des Métallos, de la Maison des pratiques artistiques amateurs et du Fonds pour Paris. 

Avant d’être militant politique, il a été responsable associatif pour la jeunesse, l’éducation populaire ainsi que les combats pour l’égalité des droits dans des associations LGBT. 

12è arrondissement

Emmanuel Grégoire rejoint, en tant que Chef de cabinet, Jean-Louis Missika, alors Adjoint au Maire de Paris en charge de l'innovation, de la recherche et des universités. En 2009, il devient Chef de cabinet du Maire de Paris, Bertrand Delanoë. Poste qu’il conserve jusqu’à son départ pour Matignon en mai 2012. Au sein du cabinet du Premier Ministre, Jean-Marc Ayrault il est successivement Chef de cabinet adjoint puis Chef de cabinet, jusqu’en avril 2014. 

Élu adjoint à la Maire de Paris, le 5 avril 2014, chargé de toutes les questions relatives aux ressources humaines, aux services publics, à la modernisation de l'administration puis, à compter du 6 octobre 2017, chargé de toutes les questions relatives au budget, au financement et à la transformation des politiques publiques. 

Le 24 septembre 2018, il est élu Premier Adjoint à la Maire de Paris. 

Élu Conseiller de Paris dans le 12° arrondissement, il est également Président du « Groupe socialiste, radical de gauche et citoyen » à la Mairie du 12° et depuis juin 2015, premier secrétaire de la fédération PS de Paris, fonction qu’il va quitter pour se consacrer pleinement à la charge de Premier Adjoint. Il est également élu conseiller métropolitain le 15 décembre 2015.

13è arrondissement

Jérome Coumet est élu aux élections municipales de 2001 sur la liste PS conduite par Serge Blisko, qui prend la mairie du 13e arrondissement au maire sortant Jacques Toubon. Premier adjoint au maire du 13e et conseiller de Paris, Jérôme Coumet devient le 12 juillet 2007 maire du 13e arrondissement après la démission de Serge Blisko. 

Jérôme Coumet devient ainsi, à 40 ans, le plus jeune des vingt maires d'arrondissement parisiens. Il a été réélu maire du 13e lors du conseil d'arrondissement du 29 mars 2008 de même que le 13 avril 2014. Il est connu pour développer et valoriser le street art dans son arrondissement, un des plus généreusement dotés de Paris. 

Le 12 janvier 2019, il célèbre à la mairie du 13e le « mariage » de deux ours en peluche faisant partie des « Nounours des Gobelins », une collection de nounours de la taille d'un adulte, exposés de manière itinérante depuis octobre 2018 dans tout le quartier des Gobelins.

14è arrondissement

Carine Petit s'engage en politique après l'élection présidentielle française de 1995. En 1999, elle s'installe dans le 14e arrondissement de Paris pour travailler comme responsable du service jeunesse à la mairie de Bagneux (Hauts-de-Seine), aux côtés de Marie-Hélène Amiable. 

En 2001, à 27 ans, elle est élue au conseil d'arrondissement du 14e arrondissement sur la liste de gauche réunissant PCF, MDC et PS, menée par Bertrand Delanoë. Elle est de 2001 à 2008 adjointe au maire Pierre Castagnou, chargée de la jeunesse et des sports. En 2008, elle est réélue au conseil d'arrondissement du 14e sur la liste menée par Pierre Castagnou, qui la nomme adjointe chargée de la politique de la ville.

En 2009, Pascal Cherki, qui prend la suite de Pierre Castagnou décédé en février, lui adjoint les quartiers Jean Moulin-Porte d'Orléans et Didot-Porte de Vanves. En 2014, elle l'emporte très largement et devient, sous l'étiquette PS, la première femme maire du 14e arrondissement. Elle est élue le 21 janvier 2016 conseillère métropolitaine déléguée de la métropole du Grand Paris.

15è arrondissement

Agée de 28 ans, Anouch Toranian est la plus jeune de la liste. 

Elle est titulaire d’un master de Droit public et de Relations internationales de l’Université Panthéon Assas et d’un second master d’Administration publique de Sciences Po Paris. D’origine arménienne, elle s’investit très jeune au sein de diverses associations culturelles, politiques et humanitaires de la communauté arménienne de Paris. 

Après diverses expériences en administration publique et dans le domaine des relations internationales (Assemblée Nationale, Mairie de Paris, Région Ile-deFrance, Ministère des Affaires Étrangères), elle créée son entreprise de Conseil en relations publiques et communication. Ses premières missions sont pour des associations humanitaires, en Arménie ou au Moyen-Orient auprès des populations réfugiées. 

En 2018, elle est nommée directrice de la branche française d’une ONG internationale qui œuvre au développement socio-économique de l’Arménie. En parallèle de son activité professionnelle, elle s’investit au sein de l’association Paris En Commun du 15ème arrondissement.

17è arrondissement

Karen Taieb vient de la société civile, et a été initiée à la vie politique par Bertrand Delanoë. 

Elle est réélue dans le 12ème arrondissement en 2008. 

En 2014, elle est 2e sur la liste conduite par Christophe Girard dans le 4e arrondissement et Conseillère de Paris pour la 3e mandature. Lorsqu’il devient adjoint de Anne Hidalgo, elle soutient la candidature d’Ariel Weil au poste de maire du 4e arrondissement. 

Depuis le 24 septembre 2018, elle est adjointe à la Maire de Paris chargée du Patrimoine, « une délégation passionnante ». C’est pour elle, « un honneur et un bonheur chaque jour de servir la beauté de Paris au côté d’une maire engagée pour l’humain et la planète. ».

18è arrondissement

Eric Lejoindre adhère au Mouvement des jeunes socialistes (MJS) à l'époque où Lionel Jospin est premier ministre (1997- 2002). 

En 2005, il devient secrétaire de la section Chapelle Goutte d'Or du Parti socialiste. Lors des élections municipales de 2008 à Paris, Éric Lejoindre est directeur de campagne de Daniel Vaillant pour la mairie du 18e arrondissement de Paris. Il figure en 3e position sur la liste et est élu au poste de 1er adjoint. Eric Lejoindre devient officiellement maire du 18e arrondissement de Paris le 13 avril 2014.

19è arrondissement

Élu Maire du 19e arrondissement en 2014 avec l’équipe d’Anne Hidalgo, François Dagnaud revendique d’être « Le Maire de tous les 19e », celui des quartiers populaires et celui des quartiers plus résidentiels, et d’être à l’écoute de tous. « Pour les 6 ans qui viennent, dans cet arrondissement qui est celui de toutes les familles, qui compte 40% de logements sociaux et intermédiaires, notre défi sera de poursuivre la transformation du 19e et d’amplifier sa transition écologique sans rupture sociale. Car nous avons le 19e en commun ! »

20è arrondissement

Éric Pliez est Président du Samu social de Paris depuis 2013 et directeur général de l’association Aurore depuis 2001. 

Responsable de 250 établissements et services en France et d’un budget annuel de 160 millions d’euros, il dirige plus de 2 000 salariés pour accueillir et accompagner chaque année vers l’autonomie près de 43 000 personnes en situation de précarité.

Il agit en faveur de l’emploi durable et de l’économie sociale et solidaire, moteur du développement local, global et inclusif. Acteur du renouvellement urbain, il est à l’origine de projets innovants tels que « Les Grands Voisins » et « Les Cinq Toits », devenus des lieux solidaires de référence, espaces décloisonnés de transition écologique et de mixité sociale. Éric Pliez est tête de liste de Paris en Commun dans le 20e arrondissement afin de porter un projet social et écologique au service d’un arrondissement qu’il connaît bien, dans lequel il a entre autres développé trois crèches, deux centres de santé et du logement abordable.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu