Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Les trois communes corréziennes qui n'avaient pas eu de 1er tour auront un second tour des municipales

-
Par , France Bleu Limousin

Le deuxième tour des municipales sera particulier dans trois communes corréziennes, Veyrières, Saint-Geniez O Merle et Saint-Bonnet-les-Tours-de-Merle. Ce sera en fait leur premier puisque aucune liste ne s'y était présentée le 15 mars. Mais cette fois dans les trois il y aura bien des candidats.

106 communes n'avaient eu aucun candidat au 1er tour des municipales 2020
106 communes n'avaient eu aucun candidat au 1er tour des municipales 2020 © Maxppp - Thierry Thorel

Il ne voulait pas se représenter. C'est pourtant bien Jean-Michel Teulière qui a accepté de reprendre le fauteuil de maire de Saint-Bonnet-les-Tours-de-Merle. "Le confinement nous a permis de nous poser et de réfléchir à tout ça" explique-t-il. C'est ainsi qu'il a fédéré autour de lui 8 personnes pour constituer une liste pluri-nominale, des gens qui ont décidé chacun de leur côté au départ de faire quelque chose pour leur commune. "On était dans une impasse" rappelle Jean-Michel Teulière en évoquant la situation du 1er tour. Mais la pression des habitants et notamment de l'ancien maire du village, et la mobilisation de ces 8 personnes l'ont motivé pour repartir.

Eviter la tutelle de l'État

Ce sont en revanche deux novices qui ont décidé de prendre les rênes du second tour dans les deux autres communes corréziennes qui n'avaient pas eu de premier tour le 15 mars dernier. A Veyrières il s'agit de Laurent Sarfati qui habite la commune depuis une quinzaine d'années. A Saint-Geniez O Merle Lionel Jean ne voulait pas lui non plus que sa commune de naissance et où il a grandi se retrouve sous tutelle de l'État. "Pour moi ce n'était pas envisageable" résume-t-il. En précisant qu'il avait bien été tenté d'y aller dès le 1er tour mais que cette fois il ne voulait pas reculer. "Là je me suis dit : il faut que je me lance".

Une situation moins claire en Haute-Vienne

La situation en revanche reste en suspens toujours dans les deux communes de Haute-Vienne qui elles aussi n'avaient eu de premier tour. A cette heure personne ni à Mortemart, ni à Rempnat n'a annoncé sa candidature. Les listes doivent être impérativement déposées avant ce mardi soir

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu