Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique DOSSIER : LE + INFO de France Bleu Bourgogne

LE + INFO - Les trois idées reçues sur les parrainages à l'élection présidentielle

vendredi 3 mars 2017 à 16:29 Par Stéphane Parry, France Bleu Bourgogne

Le compte à rebours a débuté pour les candidats à la présidentielle. Ils ont jusqu'au 17 mars à 18 heures pour réunir 500 parrainages d'élus locaux.

Michel Verpeaux professeur de droit constitutionnel
Michel Verpeaux professeur de droit constitutionnel © Radio France -

Dijon, France

Pour être candidat au suffrage universel les 23 avril et 7 mai 2017, les candidats à l'élection présidentielle ont jusqu'au 17 mars à 18 heures pour réunir 500 parrainages. Il n’y a pas que les maires qui sont fondés à parrainer un candidat. Les parlementaires, conseilleurs locaux et présidents de collectivités locales peuvent également donner leur signature. L’ensemble doit toutefois respecter quelques règles : il ne faut pas que que les élus d’un département représentent plus de 10% du total des parrainages et il faut que les élus viennent d’au moins d’au moins 30 départements différents.

Deux nouveautés cette année

  • Les maires doivent désormais envoyer directement leur parrainage au Conseil constitutionnel, alors qu’auparavant ils pouvaient se contenter de donner leur formulaire à l’équipe du candidat qui se chargeait ensuite d’aller les déposer à Paris.

  • Tous les noms des élus ayant parrainé un candidat seront dévoilés et ce, au fur et à mesure que le Conseil constitutionnel recevra leurs formulaires de parrainage. Jusqu’à présent, 500 noms étaient tirés au sort parmi chaque liste de parrains et seuls ces noms étaient dévoilés. Des dispositions qui inquiètent certains petits candidats qui estiment que la publication de tous les noms des parrains peut empêcher certains élus engagés dans des partis proches mais différents du leur de les parrainer, du fait des logiques d'appareil.

  - Visactu
© Visactu -

Michel Verpeaux, professeur de droit constitutionnel a bien voulu sur France Bleu Bourgogne se prêter au jeu des idées reçues.

1- Les maires encartés donnent leur parrainage au candidat de leur parti

Plutôt VRAI : Il peut y avoir des personnes qui soutiennent un autre candidat. C'est un jeu à plusieurs bandes.

2- On peut acheter un parrainage

FAUX : J'espère que non.

3- Ce sont les candidats les plus connus qui obtiennent le plus de parrainages

Plutôt VRAI : Cela se vérifie avec François Fillon qui est actuellement largement en tête au niveau des parrainages.

  - Visactu
© Visactu -