Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Ligier, domaine thermal, L'Oréal : le ministre Bruno Le Maire à la relance dans le bassin de Vichy

-
Par , France Bleu Pays d'Auvergne, France Bleu

Le patron de Bercy en charge de la relance est venu booster l'économie bourbonnaise. Au programme : coup de pouce au constructeur de voiturettes, cession du domaine thermal vichyssois et promotion de l'apprentissage chez le géant de la cosmétique.

Bruno Le Maire a commencé sa visite bourbonnaise chez Ligier à Abrest
Bruno Le Maire a commencé sa visite bourbonnaise chez Ligier à Abrest © Radio France - Eric Le Bihan

Première bonne nouvelle de la journée, le train "intercités" Paris-Clermont est à l'heure ce vendredi matin. Bruno Le Maire est donc arrivé dans les temps en gare de Vichy. Mais après le rail, il a été surtout question d'automobiles. Le Ministre de l'économie, des finances et de la relance est arrivé masqué mais tout sourire au siège de Ligier Groupe à Abrest dans l'agglomération de Vichy. 

Spécialisé dans les voiturettes sans permis, le constructeur automobile bourbonnais, fait partie des lauréats de l’appel à projet "Territoires d’industrie" de France Relance. Résultat d'une concertation avec les élus locaux et la préfète de l'Allier, Marie-Françoise Lecaillon (dont c'était la dernière visite officielle avant de partir dans le Gard lundi). Dans le coffre à bagages du ministre en charge de la relance, un chèque de 3,4 millions d'euros pour booster l'activité de Ligier. 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

400 salariés et 15.000 véhicules par an

Outre son siège à Abrest, le constructeur bourbonnais possède une autre usine en Vendée. Ligier, ce sont 400 salariés qui fabriquent environ 15.000 véhicules par an. Avec trois activités principales : les voitures sans permis (accessibles dès 14 ans), les véhicules utilitaires électriques pour les agglomérations, mais aussi les postes française, belge et italienne pour la distribution de courrier et de colis. Enfin dernière activité, une collaboration avec la start-up EasyMile pour la fabrication d'une navette autonome. Bruno Le Maire a passé une bonne heure à visiter les ateliers et s'entretenir avec les salariés. Au terme de son tour de piste, il a justifié le choix de Ligier comme lauréat. 

Allier : Bruno Le Maire en visite chez Ligier Goupe à Abrest

Avant de quitter le site d'Abrest, le ministre a essayé une voiturette électrique avec le PDG François Ligier en guise de copilote. Bruno Le Maire a livré ses premières impressions (voir la vidéo). "C'est formidable, _je pense que le véhicule électrique, c'est l'avenir de Ligier_. Petit véhicule, pas de CO2, très agréable à conduire avec une poussée linéaire. Il n'y a plus d'à-coups, plus de bruit, ça ne pollue pas, c'est formidable. Ça va booster les ventes de Ligier". 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Cession du domaine thermal

La deuxième partie de la visite ministérielle avait lieu à l'hôtel de ville de Vichy pour une signature historique. Celle de l'acte de cession du domaine thermal. Après plus de 500 ans (depuis 1523) dans le giron de l’État, la Ville de Vichy est devenue officiellement "propriétaire du domaine thermal et maîtrise ainsi son avenir thermal, en étant l’interlocuteur unique de la Compagnie de Vichy. Celle-ci reste gestionnaire du domaine, concessionnaire jusqu’en 2030"

Une cession qui va dans le sens de l'histoire, selon le ministre Bruno Le Maire :"Elle est tout à fait logique, parce que ce n'est pas le rôle de l'état de s'occuper des thermes. Elle est bonne pour la ville de Vichy  qui va pouvoir développer son activité de thermalisme, fondamentale du point de vue touristique et économique pour la ville. C'est un vrai moment historique pour Vichy... Je suis très heureux de faire ça avec mon ami, le maire de Vichy, Frédéric Aguilera".  

Bruno Le Maire justifie la cession du domaine thermal à la ville de Vichy

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Mais concrètement, que va changer ce changement de propriétaire du domaine thermal ? Exemple concret avec le maire LR de Vichy Frédéric Aguilera. "Prenez le parc des sources. C'est six hectares en plein centre-ville, c'est la place principale quasiment de la ville de Vichy, et bien, nous n'en étions pas propriétaires. Du coup, depuis des dizaines d'années, il n'y a pas eu de rénovation, alors que toute la ville a été profondément rénovée de tous les côtés. Ce parc des sources n'était pas à l'abandon, mais pas à la hauteur des autres équipements. Là, concrètement, dans quelques jours, nous allons pouvoir choisir les nouveaux architectes et paysagistes qui vont travailler sur cette place "monument historique" et lancer des travaux..."  

Le maire de Vichy Frédéric Aguilera et les bienfaits de la cession du domaine thermal

Pour fêter cette cession historique, pas de champagne, mais l'eau minérale de Vichy. Bruno Le Maire a joué les serveurs et trinqué avec la préfète de l'Allier et le maire devant les objectifs. Une page se tourne donc. Parce que le domaine thermal le vaut bien...

L'Etat cède officiellement le domaine thermal à la ville de Vichy
L'Etat cède officiellement le domaine thermal à la ville de Vichy © Radio France - Eric Le Bihan

Apprentissage chez L'Oréal

Bruno Le Maire a fini sa journée dans l'Allier par la visite de l'usine L'Oréal Cosmétique Active Production à Creuzier-le-Vieux. Après une visite du site et un temps d'échange avec les salariés, le ministre a animé notamment une table ronde sur l’apprentissage et la formation avec des apprentis et des alternants.    

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Valse ministérielle

Décidément, le Bourbonnais a la côte. Trois autres membres du gouvernement sont attendus lundi prochain dans l'Allier. A Gannat plus précisément. Le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin, a répondu l'invitation amicale de son ancienne collègue Véronique Pouzadoux, maire de Gannat et présidente de l'association des maires et des présidents d’intercommunalité de l’Allier. Ils avaient travaillé ensemble au cabinet de David Douillet, alors ministre des Sports, sous la présidence de Nicolas Sarkozy. Cette visite gannatoise s'inscrit dans le cadre du Beauvau de la Sécurité. 

Le ministre de l'Agriculture et l'Alimentation, Julien Denormandie, ainsi que Joël Giraud, secrétaire d'État auprès de la ministre de la Cohésion des territoires, seront également du voyage dans l'Allier. 

Notez enfin que Gérald Darmanin poursuivra sa journée de lundi en fin d'après-midi à Clermont-Ferrand, à l'invitation cette fois du maire Olivier Bianchi. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess