Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Lille : Stéphane Baly dépose un recours contre l'élection de Martine Aubry

-
Par , France Bleu Nord, France Bleu

Battue de 227 voix par la liste de Martine Aubry, la liste écologiste menée par Stéphane Baly a déposé un recours devant le Tribunal Administratif pour contester le résultat du second tour des élections municipales. En cause, des irrégularités dans le vote et dans la campagne électorale.

Le recours de la liste EELV pointe notamment l'utilisation des moyens de la ville de Lille par Martine Aubry
Le recours de la liste EELV pointe notamment l'utilisation des moyens de la ville de Lille par Martine Aubry © Radio France - FRANCOIS CORTADE

Ils n'acceptent pas le résultat de l'élection. La liste écologiste, arrivée deuxième au soir du second tour des élections municipales à Lille, à 227 voix derrière la liste portée par Martine Aubry, a annoncé ce vendredi soir avoir déposé un recours devant le tribunal administratif contre le résultat du scrutin.

"Cette protestation s'appuie sur des irrégularités constatées pendant la campagne électorale, et sur des irrégularités sur les opérations de vote elle-mêmes, confirmées après vérification pendant deux jours par des militants de Lille Verte 2020 des listes d'émargements, des procurations et de bulletins considérés comme nuls", déclarent les écologistes dans un communiqué. 

La liste emmenée par Stéphane Baly dénonce également des faits survenus lors de la campagne électorale, et qui entacheraient la sincérité du scrutin. Des moyens de la ville auraient notamment été utilisés par Martine Aubry au cours de sa campagne. Pour Dominique Plancke, colistier de Stéphane Baly, "il s'agit d'un recours juridique, pas d'un recours politique". 

Violette Spillebout, la candidate La République en Marche  arrivée troisième lors du second tour avec 20,1% des voix, a également déposé un recours devant le tribunal administratif de Lille.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess