Politique

Limoges reste opposée à une communauté urbaine

Par Jérôme Edant, France Bleu Limousin mercredi 14 septembre 2016 à 22:13

Les élus de droite de Limoges ont voté contre le passage en communauté urbaine
Les élus de droite de Limoges ont voté contre le passage en communauté urbaine © Radio France - Jérôme Edant

Les membres du conseil d'agglomération de Limoges Métropole se sont prononcés en majorité pour la mutation en communauté urbaine, qui donnera plus de compétences à l'intercommunalité. Mais les élus de droite de Limoges, derrière le maire, sont restés opposés au projet.

Le dossier du passage de la communauté d'agglomération de Limoges en communauté urbaine reste bloqué par une véritable guerre de positions.

D'un côté le maire de Limoges (Les Républicains) qui accuse le président de l'agglo de vouloir construire une super-mairie à sa place, et de l'autre, le président d'agglo (socialiste) qui s'en défend et avance quelques concessions.

Un pacte de gouvernance impossible à trouver

Notamment la création d'une Conférence des Maires, au sein de la communauté urbaine, qui déciderait des grandes orientations et serait co-présidée par le maire de Limoges. "Un rôle de potiche" aux yeux de l'intéressé qui réclament - encore et toujours - le poste de 1er vice-président. Et un refus catégorique - encore et toujours - de la part du président de l'agglo.

Alors certes le conseil d'agglo a voté "pour" le passage en communauté urbaine, mais les conseils municipaux doivent maintenant se prononcer sous 3 mois. Et la ville de Limoges, avec le poids de sa population peut bloquer le processus. "Vous savez que vous n'irez pas plus loin" a d'ailleurs déclaré le maire Emile-Roger Lombertie lors des débats.

Il a tout de même convenu, avec Gérard Vandenbroucke, président de la communauté d'agglo, de rediscuter d'un éventuel accord de gouvernance pour faire avancer le  dossier. Poussés par tout un conseil d'agglo qui, sur le fond, veut se projet à l'unanimité. Paradoxe entre "Politique" et "politique"...