Politique

Logo de la Nouvelle-Aquitaine : le Poitou écarté ?

Par Delphine Garnault, France Bleu Gironde, France Bleu La Rochelle et France Bleu Poitou mardi 20 décembre 2016 à 19:44

Le logo de la Nouvelle-Aquitaine qui fait débat
Le logo de la Nouvelle-Aquitaine qui fait débat - Nouvelle Aquitaine

Les présidents des départements de la Vienne et des Deux Sèvres ont fait part ce mardi, dans un communiqué commun, de leur étonnement quand au choix du logo de la Nouvelle-Aquitaine. Ils remarquent que le tracé exclut la quasi totalité de leur territoire.

Bruno Belin, président du conseil départemental de la Vienne, et Gilbert Favreau, son homologue des Deux Sèvres, ont publié ce mardi un communiqué commun faisant part de leur étonnement quand au choix graphique du logo présenté vendredi par le président Alain Rousset.

Ils expliquent qu'ils ont entendu l'explication des services de la Région sur le tracé de la tête de lion, censé représenter les contours géographiques de la Nouvelle-Aquitaine. Mais ajoutent : "Il nous est assez désagréable d'observer que ce tracé exclut la quasi totalité de nos deux territoires, ainsi que celui de la Creuse".

Nous ne pouvons imaginer qu'il y ait une volonté d'exclure les territoires éloignés - Les départements

Et de préciser : "Nous osons croire que seule la symbolique du lion a présidé à la création de ce logo. Nous ne pouvons imaginer qu'il soit l'expression d'une vision centralisatrice de l'instance régionale, ou d'une volonté délibérée d'exclure les territoires les plus éloignés de la capitale bordelaise".

Les deux présidents ajoutent qu'ils formulent "un voeu pour que les modalités d'intervention de la Région sur le territoire régional ne s'inspirent pas de ce découpage pour le moins maladroit. Nous restons vigilants quant à l'attention que la Région portera sur l'ensemble du territoire de la Nouvelle-Aquitaine, en prenant en compte toutes les diversités locales.

en aucun cas on ne veut écarter le nord de la Nouvelle-Aquitaine"- la région

La Région par la voix de sa directrice de la communication Aurélie Loubes explique que "ce n'est pas du tout l'intention de la Nouvelle Aquitaine d'exclure une partie de la grande région. Il s'agit juste d'une approche à la fois historique et géographique, de façon symbolique certes".