Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Loi asile et immigration : LR et le FN réclament l'expulsion des étrangers "fichés S"

samedi 21 avril 2018 à 15:25 - Mis à jour le samedi 21 avril 2018 à 17:12 Par Typhaine Morin, France Bleu

Au sixième jour des débats sur le projet de loi asile et immigration, les députés du FN et de LR ont demandé à ce que les étrangers "fichés S" soient expulsés du territoire national. Ce qui a provoqué de vifs échanges avec la majorité.

Marien Le Pen (FN) et Eric Ciotti (LR)
Marien Le Pen (FN) et Eric Ciotti (LR) © Maxppp -

Paris, France

Alors que les débats sur le projet de loi asile et immigration ont été prolongés à l'Assemblée nationale, au sixième jour de l'examen du texte, ce samedi, les députés Les Républicains et Front national ont réclamé l'expulsion de "tout étranger qui constitue une menace pour l'ordre public", y compris les "fichés S". Cette demande a suscité de vifs échanges avec la majorité parlementaire. 

Même position de LR et du FN

Le député LR des Alpes-Maritimes Eric Ciotti a notamment plaidé pour une "nécessaire lucidité (...) à l'égard de ceux, qui accueillis sur le territoire national, y représentent néanmoins une menace". La députée LR des Bouches-du-Rhône, Valérie Boyer, a jugé "totalement incompréhensible" de ne pas expulser des personnes condamnées pour des crimes. La députée et présidente du Front national Marine Le Pen est allée dans le même sens, estimant qu'"il n'y a aucune raison valable de conserver des étrangers qui présentent une menace pour notre territoire".

"Le fichier S pour les nuls"

Du côté de la majorité, la députée En marche Sonia Krimi leur a expliqué le "fichier S pour les nuls". Sa collègue Sandrine Mörch, députée de la Haute-Garonne, a renchéri : "N'oubliez jamais que c'est le non accueil et la non ouverture qui cause le plus de ravages. Cessez de faire peur avec vos épouvantails à terreur."

Examen du texte au pas de charge

La France insoumise, par la voix d'Eric Coquerel, a accusé la droite de jouer les "idiots utiles" en faisant passer le texte, avec leurs arguments, pour "modéré". Le député de Seine-Saint-Denis a par ailleurs déploré l'examen au pas de charge de ce texte de loi qui devait être adopté vendredi soir. Ce samedi matin, seuls la moitié des amendements avaient été examinés. Le projet de loi pourrait être soumis au vote des députés ce dimanche soir.