Politique

Loi Macron : le socialiste Régis Juanico s’abstient

Par Sandrine Morin, France Bleu Saint-Étienne Loire lundi 16 février 2015 à 19:23

Régis Juanico, premier secrétaire du PS dans la Loire.
Régis Juanico, premier secrétaire du PS dans la Loire. © Radio France - Mathilde Montagnon

L' Assemblée nationale se prononce mardi après-midi après trois semaines de débat, sur le très controversé projet de loi Macron. Le texte comporte quelque 200 articles avec, entre autres, la réforme de la profession de notaire et l'ouverture à la concurrence de lignes d'autocar. Mais l'article le plus controversé, c'est l'article 80 sur l'assouplissement des règles sur le travail du dimanche.

Dans la le texte soumis aux députés, le nombre d'ouvertures dominicales autorisées des commerces passe ainsi de 5 à 12 par an, sur décision du maire (après avis du conseil municipal jusqu'à 5, et de l'intercommunalité au-delà de 5). Un article  qui fait voler en éclat les lignes politiques.Chez les 6 députés ligériens il y a quelques surprises sur les positions autour de ce texte. Et notamment au sein même du PS. Le député Régis Juanico annonce d'ores et déjà qu'il ne votera pas ce texte. Il s'abstient et rejoint donc les frondeurs menés entre autre par son ami Benoit Hamon. Ils pourraient être une cinquantaine de députés socialistes à voter contre ou s'abstenir. Régis Juanico qui se dit très attaché au " temps social " du dimanche notamment pour que vivent les associations. Et selon lui, il ne trahit pas son groupe en ne votant pas ce texte : 

"Ce texte là ne figure pas dans nos engagements de la campagne de 2012. Je préférerai que nous nous concentrions sur des mesures de portées immédiates. Nos priorités ça doit être l’inversion de la courbe du chômage. Les dispositions votées dans le texte ne sont pas à la hauteur des enjeux.  Un vote d’abstention est un signal envoyé à notre gouvernement pour lui demander une autre orientation par rapport à ces mesures qui sont souvent des mesures de déréglementation et dérégulation."-  Régis Juanico, député de la Loire -   

 

Travail Dimanche SON (Juanico)

Les cinq autres députés de la Loire 

Du côté de l'UMP, la loi Macron fait l'unanimité contre elle. Dino Cineri et Yves Nicolin ont déjà tranché et voteront contre. Paul Salen attend la réunion de groupe de l’UMP pour choisir entre l’abstention et le vote contre. 

Le plus virulent contre la loi Macron, il est au centre. François Rochebloine se dit totalement opposé au texte. Pour lui, le dimanche doit être réservé aux activités culturelles, cultuelles, sportives et il conclut : « l'argument sur le pouvoir d'achat est ridicule, le panier de la ménagère est toujours le même dimanche ou pas. »Enfin, le second député PS Jean Louis Gagnaire adopte une position légitimiste sur le thème "Est ce que j'ai d'autres choix ? On n’est pas sur une loi à la carte on prend tout le menu. »  

Travail Dimanche PAP

Et les discussions autour de la loi Macron ne sont pas terminées, loin de là. Après le vote, le projet de loi «pour la croissance, l'activité et l'égalité des chances économiques» du ministre de l'Économie Emmanuel Macron partira au Sénat pour un examen au printemps.

Emmanuel Macron a été très présent dans l'hémicycle tout au long des débats - Maxppp
Emmanuel Macron a été très présent dans l'hémicycle tout au long des débats © Maxppp