Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Loïg Chesnais-Girard dévoile le programme de sa liste aux élections régionales en Bretagne

-
Par , France Bleu Breizh Izel, France Bleu Armorique

Parmi les 13 listes aux élections régionales en Bretagne, il y a celle de Loïg Chesnais Girard, le président socialiste sortant. Il dévoile son programme ce mercredi à Landerneau, axé sur l'emploi, l'environnement et les langues régionales.

Loïg Chesnais-Girard présente ce mercredi à Landerneau son projet. Le président sortant socialiste de la région Bretagne se présente avec sa liste "La Bretagne avec Loïg". 12 autres listes sont en lice. Mais il y a l'incertitude sur le taux de participation. "Je vois bien que les Bretonnes et Bretons sont plus préoccupés par leur vie quotidienne et le Covid mais c'est un moment important. Il va falloir qu'ils s'y intéressent peu à peu."

L'emploi, la culture, l'identité, la langue, la vie quotidienne

Et Loïg Chesnais-Girard compte les intéresser en dévoilant son "projet" ce mercredi : "Il y a  trois points importants : plus de Bretagne pour qu'on puisse décider en Bretagne, il y a les sujets de culture, d'identité, de langue mais aussi de vie quotidienne, il y a le sujet de l'emploi, il faut plus d'emplois et moins de carbone. Le troisième point est de pouvoir vivre partout en Bretagne, en bonne santé."

Et l'environnement ? "C'est dans tout le projet. J'intègre les enjeux de la transition écologique. Je veux des usines et de l'environnement, de l'activité économique et de l'environnement. Il n'y a pas d'autres issues pour résoudre cette équation que de travailler à de nouveaux modèles, de nouvelles transitions. Décarboner l'économie, travailler sur l'agro-économie."

Une forte inquiétude sur les langues régionales

Alors que le président de la République s'implique dans le débat sur les langues régionales et l'enseignement immersif, le président sortant de la région a un atout dans la manche : Paul Molac, le député Libertés et territoires du Morbihan (ex-LREM), rapporteur de la loi sur la protection des langues régionales, censurée par le Conseil d'Etat. Loïg Chesnais-Girard estime "qu'il y a une forte inquiétude. J'ai demandé au gouvernement de nous rassurer sur ce point. Je serai à la manifestation de samedi à Guingamp. je ne doute pas que nous trouverons des réponses à nos inquiétudes."

"Au cours des quatre dernières années, nous avons mis beaucoup d'argent (notamment à Diwan quand les emplois ont été supprimés il y a quelques années) mais c'est à l'Etat de financer les professeurs et nous avons besoin que l'Etat assume ses responsabilités."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess