Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Loïg Chesnais-Girard, président de la région Bretagne, sur France Bleu Armorique

-
Par , , France Bleu Armorique
Bretagne, France

Loïg Chesnais-Girard, président de la Région Bretagne, était ce vendredi sur France Bleu Armorique. L'occasion d'en savoir plus sur celui qui a succédé à Jean-Yves Le Drian et sur ses ambitions pour la Région.

Loïg Chesnais-Girard, président de la Région Bretagne
Loïg Chesnais-Girard, président de la Région Bretagne © Radio France - Alexandre Frémont

Ce vendredi, entre 7h et 8h30, Loïg Chesnais-Girard a pris son petit-déjeuner avec les auditeurs de France Bleu Armorique. L'occasion de faire connaissance avec celui qui a succédé à Jean-Yves Le Drian à la tête de la région Bretagne. L'occasion aussi d'évoquer les grands dossiers qu'il veut défendre : l'apprentissage, la Bretagne à très haut débit, le pacte d'accessibilité, ou encore l'agriculture.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Gérer mes choix

Plus jeune président de région de France

Loïg Chesnais-Girard a pris la tête de la région Bretagne en juin dernier, sans passer par la case élection. A 40 ans, il est le plus jeune président de région de France. Dauphin de Jean-Yves Le Drian, il lui a succédé quand ce dernier est resté au gouvernement après l'élection d'Emmanuel Macron en mai 2017.

Un président pas encore très connu pour ces rennais rencontrés par Émeline Ferry

Premier mandat à 18 ans 

Loïg Chesnais-Girard a un parcours politique express. Élu conseiller municipal dès l'âge de 18 ans à Liffré, il en devient le maire dès l'âge de 30 ans. En 2010, il entre au Conseil Régional de Bretagne, aux côtés de Jean-Yves Le Drian, qui lui confie les affaires économiques. Les deux homme se sont rapprochés lors d'une visite au Japon l'année précédente. Cadre bancaire, Loïg Chesnais-Girard abandonne alors cet emploi pour se consacrer entièrement à ses fonctions d'élu.

Le parcours "express" de Loïg Chesnais-Girard par Céline Guétaz

Dans les pas de Jean-Yves Le Drian

Rapidement présenté comme le dauphin légitime de Jean-Yves Le Drian, Loïg Chesnais-Girard va assurer l'intérim de la présidence de la région pendant un an et demi. Finalement, avec l'élection d'Emmanuel Macron, Jean-Yves Le Drian choisit de rester au gouvernement et abandonne donc la présidence de la Bretagne. C'est à ce moment là, le 22 juin 2017, que Loïg Chesnais-Girard lui succède. Encarté au Parti Socialiste depuis 1997, le nouveau président de région affirme ne pas avoir besoin d'un parti pour réfléchir. A la tête à une majorité élargie, il affirme n'avoir qu'un seul parti : la Bretagne.

Morgane Heuclin-Reffait s'est rendue à Liffré où Loïg Chesnais-Girard a été maire 9 ans

Choix de la station

À venir dansDanssecondess