Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Loïg Chesnais-Girard, président de la région Bretagne, sur France Bleu Armorique

-
Par , , France Bleu Armorique

Loïg Chesnais-Girard, président de la Région Bretagne, était ce vendredi sur France Bleu Armorique. L'occasion d'en savoir plus sur celui qui a succédé à Jean-Yves Le Drian et sur ses ambitions pour la Région.

Loïg Chesnais-Girard, président de la Région Bretagne
Loïg Chesnais-Girard, président de la Région Bretagne © Radio France - Alexandre Frémont

Bretagne, France

Ce vendredi, entre 7h et 8h30, Loïg Chesnais-Girard a pris son petit-déjeuner avec les auditeurs de France Bleu Armorique. L'occasion de faire connaissance avec celui qui a succédé à Jean-Yves Le Drian à la tête de la région Bretagne. L'occasion aussi d'évoquer les grands dossiers qu'il veut défendre : l'apprentissage, la Bretagne à très haut débit, le pacte d'accessibilité, ou encore l'agriculture.

Plus jeune président de région de France

Loïg Chesnais-Girard a pris la tête de la région Bretagne en juin dernier, sans passer par la case élection. A 40 ans, il est le plus jeune président de région de France. Dauphin de Jean-Yves Le Drian, il lui a succédé quand ce dernier est resté au gouvernement après l'élection d'Emmanuel Macron en mai 2017.

Un président pas encore très connu pour ces rennais rencontrés par Émeline Ferry

Premier mandat à 18 ans 

Loïg Chesnais-Girard a un parcours politique express. Élu conseiller municipal dès l'âge de 18 ans à Liffré, il en devient le maire dès l'âge de 30 ans. En 2010, il entre au Conseil Régional de Bretagne, aux côtés de Jean-Yves Le Drian, qui lui confie les affaires économiques. Les deux homme se sont rapprochés lors d'une visite au Japon l'année précédente. Cadre bancaire, Loïg Chesnais-Girard abandonne alors cet emploi pour se consacrer entièrement à ses fonctions d'élu.

Le parcours "express" de Loïg Chesnais-Girard par Céline Guétaz

Dans les pas de Jean-Yves Le Drian

Rapidement présenté comme le dauphin légitime de Jean-Yves Le Drian, Loïg Chesnais-Girard va assurer l'intérim de la présidence de la région pendant un an et demi. Finalement, avec l'élection d'Emmanuel Macron, Jean-Yves Le Drian choisit de rester au gouvernement et abandonne donc la présidence de la Bretagne. C'est à ce moment là, le 22 juin 2017, que Loïg Chesnais-Girard lui succède. Encarté au Parti Socialiste depuis 1997, le nouveau président de région affirme ne pas avoir besoin d'un parti pour réfléchir. A la tête à une majorité élargie, il affirme n'avoir qu'un seul parti : la Bretagne.

Morgane Heuclin-Reffait s'est rendue à Liffré où Loïg Chesnais-Girard a été maire 9 ans

Choix de la station

France Bleu