Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Loïg Chesnais-Girard (PS) arrive en tête en Bretagne, la participation s'effondre

Le président sortant Loïg Chesnais-Girard (PS) domine largement le 1er tour des élections régionales en Bretagne avec un peu plus de 20 % des voix. Isabelle Le Callennec (LR) et Thierry Burlot (LREM) le suivent. En tout, cinq listes sont en capacité de se maintenir au second tour.

Loïg Chesnais-Girard (PS) arrive en tête en Bretagne.
Loïg Chesnais-Girard (PS) arrive en tête en Bretagne. © AFP - MARTIN BERTRAND / HANS LUCAS

En Bretagne, la guerre fratricide entre héritiers de l'ex-patron de la région et ministre des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian a tourné en faveur du sortant PS Loïg Chesnais-Girard, aux dépens de la liste menée par Thierry Burlot (LREM/MoDem/UDI). Loïg Chesnais-Girard obtient plus de 20% des suffrages. Devant des militants, Loïg Chesnais-Girard a salué "une très bonne nouvelle".  

Thierry Burlot à la peine, appelle au rassemblement 

Thierry Burlot, l'ancien socialiste, originaire des Côtes-d'Armor qui avait choisi de s'émanciper, avait été démis de ses fonctions de vice-président de la région en charge de l'environnement. Il n'a pas réussi à mobiliser les électeurs bretons. En 2015, lors des élections régionales, tous les deux figuraient sur la liste victorieuse menée par Jean-Yves Le Drian. A bientôt 62 ans, cet élu local depuis les années 80 puis régional depuis 2004 avait effectué toute sa carrière politique sous l'aile du PS. 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Jean-Yves Le Drian a exhorté à plusieurs reprises ses deux héritiers, à se rassembler au soir du premier tour des régionales. Si finalement pour Thierry Burlot "le match n'est pas fini" et appelle au "rassemblement" avec son rival PS, il "faudra attendre" pour le président sortant : "Chaque chose à son temps" a déclaré dimanche soir à l'issue du 1er tour Loïg Chesnais-Girard.  

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

De son côté, la maire de Vitré et présidente de Vitré communauté depuis un an, Isabelle Le Callennec qui porte les couleurs de LR est "satisfaite" même si elle accuse une baisse de 7 points par rapport à 2015. La liste était alors conduite par le député Marc Le Fur. Dimanche soir, elle termine à la seconde place avec un peu plus de 16 % des voix. 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Les écologistes s'ancrent un peu plus dans le paysage breton 

Les "Verts "ont augmenté leur score de huit points en Bretagne par rapport à 2015. Pour Claire Desmares-Poirrier (EELV) il faut pour le 2d tour "que l'on travaille à une majorité très large, très à gauche et très écologiste".  

Derrière le président sortant, les scores de ce 1er tour restent serrés en Bretagne. Difficile dans ce contexte les éventuelles alliances pour le second tour. La réponse sera connue au plus tard mardi à 18 heures, date limite du dépôt des listes en préfecture.  

Le Rassemblement national échoue 

Annoncé à près de 20 % selon plusieurs sondages ces dernières semaines, le Rassemblement national échoue en Bretagne. Il est crédité d'un peu plus de 14 % des suffrages. C'est un recul de près de quatre points. 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Gilles Pennelle déplore" une abstention massive". Pour tenter de faire progresser son parti, il appelle les électeurs de Debout la France et les abstentionnistes à le rejoindre. 

Les listes ECO de Daniel Cueff  et LFI de Pierre-Yves Cadalen obtiennent moins de 10% des suffrages et ne peuvent donc pas se maintenir pour le second tour. Elles peuvent tout de même fusionner avec d'autres listes. 

Ce 1er tour aura aussi été marqué par un taux d'abstention très élevé en Bretagne, comme au niveau national. Un record même : 64, 21 %.

Retrouvez ici  tous les résultats des élections régionales en Bretagne : 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess