Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Loire-Atlantique et Vendée : En Marche désigne ses derniers candidats aux législatives, marqués au centre-droit.

lundi 15 mai 2017 à 19:27 Par Antoine Denéchère, France Bleu Loire Océan

Le mouvement d'Emmanuel Macron, après avoir investi des candidats la semaine dernière, a désigné de nouveaux candidats ce lundi pour les législatives de juin 2017. Cette fois, en Loire-Atlantique et en Vendée, En Marche fait la part belle au centre-droit et au Modem.

Meeting En Marche durant la campagne présidentielle 2017
Meeting En Marche durant la campagne présidentielle 2017 © Maxppp - Clément Mahoudeau

Loire-Atlantique, France

Quelques heures après la nomination du juppéiste Edouard Philippe à Matignon, En Marche a désigné 90 candidats supplémentaires pour les élections législatives des 11 et 18 juin. Ces investitures interviennent une semaine après que 428 candidats aient été désignés par le mouvement d'Emmanuel Macron. En Loire-Atlantique et en Vendée, désormais, toutes les circonscriptions ont un-e candidat-e En Marche pour le scrutin de juin.

Des investitures marquées au centre-droit

Ces investitures sont clairement marquées au centre-droit. En effet, dans la cinquième circonscription de Loire-Atlantique, c'est la présidente du Modem 44, Sarah El Hairy, 27 ans, qui est désignée et affrontera, notamment, le député socialiste sortant Michel Ménard qui, pourtant, se déclare prêt à faire partie de la majorité présidentielle. Dans le Pays de Retz (9ème circonscription de Loire-Atlantique), Yannick Haury, 63 ans, maire de Saint-Brévin et conseiller départemental, qui avait sollicité l'investiture LR-UDI, est désigné candidat par En Marche. Il affrontera, entre autres, la socialiste sortante Monique Rabin, et Claire Hugues, première adjointe au maire de Pornic (LR). Ces deux investitures annoncées ce mardi viennent "contre-balancer" des candidatures issues de la gauche, annoncées la semaine dernières : François de Rugy, ex EELV (1ère circonscription), Sophie Errante, PS (10ème circonscription) et Yves Daniel, PS (6ème circonscription).

En Vendée, la vice-présidente du Conseil Régional des Pays-de-la-Loire (Modem) Patricia Gallerneau, membre de la majorité de Bruno Retailleau (LR), est investie dans la 2ème circonscription, face, notamment, à Béatrice Bellamy (LR) et à la députée socialiste Sylviane Bulteau. Philippe Latombe, dans la première circonscription de Vendée, et Martine Leguille-Balloy, dans la quatrième circonscription, complètent la liste des candidats investis par En Marche en Vendée.

Pas de candidat PS face à François de Rugy

Par ailleurs, ce lundi soir, le conseil fédéral du Parti socialiste de Loire-Atlantique a voté à une large majorité contre une candidature PS dans la première circonscription de Loire-Atlantique, celle de Nantes-Orvault. Il n'y aura donc pas de socialiste face à François de Rugy, le député écologiste sortant, soutenu par En Marche.