Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Loire Forez : pas d'évolution du prix de l'eau avant 2022

Au 1er janvier 2020, les communautés de communes héritent d'une nouvelle compétence : l'eau potable. Transfert obligatoire. La perspective a donné beaucoup de grain à moudre aux élus de l'agglomération Loire Forez. Ils ont encore besoin d'y réfléchir. D'où deux ans de statu quo.

La gestion de l'eau devient une compétence communautaire au 1er janvier 2020.
La gestion de l'eau devient une compétence communautaire au 1er janvier 2020. © Radio France - ER

Montbrison, France

Loire Forez ne veut pas se mouiller !  Ou en tout cas ne pas plonger trop vite. L'agglomération devait annoncer en cette fin d'année son mode de gestion de l'eau car elle hérite de cette compétence au 1er janvier 2020, comme le prévoit la loi Notre. Finalement elle décide de se donner encore un peu temps : ce mardi soir, en conseil d'agglomération, les 130 élus devaient voter une organisation transitoire et un statu quo pour le prix de l'eau jusqu'en 2022

Il faut dire que la situation est assez hétérogène : 47 gestionnaires de l'eau cohabitent en grande partie en régie avec quelques délégations de service public. Dans les différentes communes, les syndicats, ça donne aussi du travail aux agents, entièrement dédiés à l'eau ou pas seulement : 122 personnes représentant près de 42 équivalents temps plein, sans compter les élus qui s'en occupaient aussi plus ou moins directement.

Et puis Loire Forez hérite aussi avec la compétence de 1 800 km de réseau, 140 réservoirs, 22 sites de forage, 40 stations de pompage et d'autres pour traiter l'eau. Il faut voir comment connecter tout ça, ce qui doit être rénové, identifier les investissement. Ce qui déterminera le prix de l'eau.

Pour l'instant les factures ne sont pas aussi salées partout : d'une quarantaine de centimes à 2 euros le mètre cube, en passant par 1.76 à Montbrison. Le tarif sera-t-il harmonisé en 2022 ? La question n'est apparemment pas encore tranchée.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu