Politique

Louis Aliot (FN) échoue à Perpignan

Par Anne Jocteur Monrozier, France Bleu Roussillon dimanche 30 mars 2014 à 22:48

Louis Aliot
Louis Aliot © MaxPPP

L'UMP conserve la capitale catalane où le vice-président du Front national Louis Aliot est nettement battu : le maire sortant Jean-Marc Pujol est réélu avec 55,10% des voix.

Jean-Marc Pujol, maire sortant UMP, conserve son fauteuil de maire de Perpignan. Il est réélu avec 55,10% des voix. Au second tour, il affrontait le vice-président du Front national Louis Aliot, qui espérait faire basculer la capitale catalane dans l'escarcelle du FN, mais échoue et ne récolte que 44,89% des voix.

Perpignan / réaction Pujol 01

Le numéro deux du FN voulait faire de Perpignan et ses quelque 120.000 habitants la plus grande ville aux mains de son parti. Sa compagne, Marine Le Pen, a minimisé cette défaite, arguant que "il y a des villes plus compliquées à décrocher que d'autres parce que le système est là parfois depuis cinquante ans" . Mais, selon elle, 45% à Perpignan, "c'est très enthousiasmant pour l'avenir".

Perpignan / Aliot- Son

Réaction Nicolas Lebourg SON

Au premier tour, le candidat frontiste avait obtenu 34,18% des voix et avait devancé Jean-Marc Pujol, qui recueillait 30,67% des voix. Le candidat d'union de la gauche Jacques Cresta, arrivé en troisième position, avait décidé de retirer sa liste dans l'entre-deux-tours.

Perpignan / Réaction Jacques Cresta - SON

Perpignan : résultats du second tour - Radio France
Perpignan : résultats du second tour © Radio France

Partager sur :